Fermer la publicit�
Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

Yves Jégo : « La Seine-et-Marne a de nouvelles perspectives »

le - - Actualité - Grand témoin

Yves Jégo : « La Seine-et-Marne a de nouvelles perspectives »
© MSM - Yves Jégo, député-maire de Montereau, lors de l'Université d'été du Medef.

Yves Jégo, député centriste et maire de la commune seine-et-marnaise de Montereau-Fault-Yonne, a accepté de répondre à quelques questions du Moniteur de Seine-et-Marne lors de l'Université du Medef.

Moniteur de Seine-et-Marne : Que pensez-vous de cette université d'été du Medef ?

Yves Jégo : C'est à présent un grand rendez-vous institutionnel. C'est une bonne chose que le monde de l'entreprise se retrouve et qu'il accueille le monde politique pour partager les problématiques des entrepreneurs. Le Medef ne doit pas uniquement être un syndicat corporatiste. Il doit s'ouvrir sur l'extérieur.

MSM : Que peut-on dire de la situation de l'entreprise en Seine-et-Marne ?

Y. J. : La Seine-et-Marne a un certain retard à rattraper. Elle a longtemps été la grande oubliée de l'Île-de-France. Aujourd'hui, avec Jean-Jacques Barbaux à la présidence du département et Valérie Pécresse à la tête de la région, je pense que nous avons de nouvelles perspectives, surtout sur des secteurs porteurs, dans le domaine de la logistique, par exemple, mais aussi de l'industrie, de l'agriculture –on oublie trop souvent que la Seine-et-Marne est agricole. Je suis moi-même porteur d'un grand projet touristique dans le secteur de Montereau.
Le tourisme, c'est de l'activité, de l'emploi et notre département a réellement une carte à jouer. La Seine-et-Marne est le département d'avenir qui doit se bâtir un projet pour le XXIe siècle.

MSM : Que pensez-vous de l'actualité politique qui s'annonce très chaude avec la récente démission d'Emmanuel Macron ?

Y. J. : Je crois qu' Emmanuel Macron ouvre, à gauche, la voie du renouveau politique. Il dit lui-même qu'il est un homme de gauche. Les Français ont envie de nouvelles têtes, de nouveaux visages. Je soutiens personnellement Bruno Le Maire pour les primaires de la droite et du centre. Je crois qu'il fait partie de ceux qui incarnent ce renouveau. J'espère que l'élection présidentielle n'opposera pas les mêmes que la dernière fois et que nous aurons vraiment des femmes et des hommes nouveaux qui incarneront la France du XXIe siècle. Emmanuel Macron fait partie de cette catégorie. Est-ce qu'il pourra asseoir son leadership dans son camp politique, c'est-à-dire la gauche ? Je ne sais pas. Mais en tout cas, sur le fond, il incarne un renouvellement de la vie publique qui me semble bienvenu.




Anne MOREAUX
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer