Fermer la publicit�
Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

Melun : Woodi cultive sa fibre écologique

le - - Territoires - Infos région

Melun : Woodi cultive sa fibre écologique
© DR

Les coaménageurs de l'écoquartier Woodi, la ville de Melun et les acteurs de la filière chanvre se sont réunis dernièrement à l'occasion de la plantation de 10 ha de chanvre sur des friches voisines.

Le maire de Melun, Louis Vogel, l'avait rappelé lors du lancement de cet écoquartier en octobre 2017 : « Woodi n'est pas un quartier comme les autres, c'est un laboratoire ». Après avoir planté 1,5 ha de chanvre sur des terres en attente de construction l'an dernier, quelque 10 ha ont été mis en culture jusqu'en 2022. Cette initiative doit permettre de redonner à ces terres « une utilité environnementale et économique avant le démarrage des travaux sur ces parcelles prévus de 2023 à 2026 ».

Porté par le Crédit Agricole Immobilier et par la ville de Melun, dans le cadre du Laboratoire Actions (un dispositif dédié à la transition écologique), ce programme a été désigné lauréat de l'appel à manifestation d'intérêt (AMI) “Soutien aux initiatives d'urbanisme transitoire “de la Région, qui vise à lutter contre les friches. « Ce projet rejoint les 44 initiatives déjà accompagnées par la Région depuis la mise en place de cet AMI en juin 2016. La Région se félicite que cette initiative contribue à la promotion du chanvre et participe ainsi à la valorisation de cette filière qui est au cœur de la nouvelle stratégie régionale pour l'essor des filières de matériaux et produits biosourcés en Ile-de-France, adoptée en novembre dernier », s'est réjoui Philippe Dugoin-Clément, vice-président en charge de l'écologie à la Région.

Mais si les cultures en chanvre sont bien présentes, les débouchés en matière d'écoconstruction tardent à se concrétiser, comme l'a souligné Philippe Lamarque, architecte et président de Construire en Chanvre, qui s'est dit « triste » de voir que la filière se développait aux dépends de l'hexagone au Canada et en Chine. « Il faut réagir », a-t-il alerté dans une « saine colère » adressée aux constructeurs.

Les avantages de ce matériau biosourcé sont en effet pléthoriques. Bénéfique pour le sol et la biodiversité, le chanvre ne nécessite aucun traitement pour sa culture, ne génère aucun déchet dans sa transformation et participe à réduire les gaz à effet de serre. Plus résistant au feu, « tampon hydrique sans comparaison » et doté d'une inertie thermique « exceptionnelle », le béton de chanvre a de quoi challenger la filière classique. « Il faut que l'on fasse quelque chose, Melun est prêt à se lancer dans cette action prioritaire pour nous », a souligné Louis Vogel, le maire de la ville, qui s'est dit prêt à conclure un partenariat au nom de l'agglomération avec Construire en Chanvre pour aider au développement de cette filière de circuit-court.




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer