AccueilÉconomieVie des entreprisesWall’up Préfa, le chantre du chanvre récompensé
agriculture

Wall’up Préfa, le chantre du chanvre récompensé

L’usine d’Aulnoy est le leader français en panneaux préfabriqués isolés en béton de chanvre sur base ossature bois.
Wall’up Préfa, le chantre du chanvre récompensé
© DR

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

Une visite ministérielle (Emmanuelle Wargon, ministre du Logement) et une qualification pour la finale d’un concours national : le mois de mars aura été profitable à Wall’up Préfa, l’entreprise d’Aulnoy spécialisée dans l’exploitation industrielle du chanvre.

Cette fabrication unique en France a débuté il y a tout juste un an. Elle est née de l’association de six spécialistes de la construction : Aux charpentiers de France, Meha, Paris Charpente, LB Eco Habitat, l’architecte seine-et-marnais Philippe Lamarque (président de Wall’up Préfa) et Planète Chanvre (producteur installé sur le même site). Quelques mois plus tard, les résultats sont au rendez-vous avec la réalisation de 50 000 m2 de parois isolées durant cette première année. Pour Wall’up Préfa, la recette de ce succès tient dans les propriétés d’inertie, d’isolation et de respiration du béton de chanvre. Elles apportent un grand confort de vie aux bâtiments et une réponse performante pour tout projet écoresponsable et biosourcé.

© DR - Arthur Cordelier (à gauche), directeur de Wall’up

Les membres du jury de la deuxième édition du Canopée Challenge, concours d’innovation consacré à la filière forêt bois et placé sous le haut patronage du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, ne s’y sont d’ailleurs pas trompés. Le 24 mars dernier, lors de l’épreuve régionale, les dirigeants de l’usine de production d’Aulnoy ont vu, en effet, leur projet primé parmi neuf autres. Il a été retenu dans la catégorie Développement (entreprises de plus de trois ans ou dont le chiffre d’affaires dépasse 100 000 euros) et participera donc à la grande finale nationale prévue le 11 mai à Paris. Les futurs lauréats s’y partageront une dotation de 60 000 euros.

Si le projet défendu par Wall’up Préfa a été retenu, c’est parce qu’il répond à l’enjeu majeur auquel fait face la filière bois, c’est-à-dire l’adaptation au changement climatique. « Le matériau bois est l’une des clefs pour accélérer la décarbonation de notre économie. Notre filière doit poursuivre sa mutation et optimiser l’ensemble de sa chaîne de valeur pour apporter des solutions face aux grands changements qui se profilent », explique Marc Vincent, membre du jury et dirigeant de Xylofutur.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 octobre 2022

Journal du01 octobre 2022

Journal du 24 septembre 2022

Journal du24 septembre 2022

Journal du 17 septembre 2022

Journal du17 septembre 2022

Journal du 10 septembre 2022

Journal du10 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?