AccueilInfos régionVirginie, le plus gros tunnelier du projet Éole

Virginie, le plus gros tunnelier du projet Éole

À quelques semaines de son entrée en action, Virginie, le tunnelier qui permettra de relier la gare Haussmann Paris Saint-Lazare du RER E à Nanterre a été baptisé, en présence des partenaires du projet Eole – acronyme d'Est-Ouest Liaison Express. C'est actuellement le plus gros tunnelier ferroviaire en fonctionnement de France.
Virginie, le plus gros tunnelier du projet Éole
© DR

TerritoiresInfos région Publié le ,

Un exploit au service des voyageurs du quotidien. Le creusement de ce tunnel de 8 km en zone urbaine est l'une des prouesses du projet Eole, avec la modernisation des lignes existantes et la construction de trois nouvelles gares, à Nanterre et sous les quartiers de la Porte Maillot et du Cnit La Défense.

Les travaux de prolongement et les innovations techniques qui les accompagnent vont donner à Eole sa pleine signification. Le RER E, qui part aujourd'hui de Chelles - Gournay et Tournan, à l'est de Paris, et dont le terminus est Haussmann Saint-Lazare, sera prolongé de 55 km et desservira la Porte Maillot, le quartier de La Défense pour relier Nanterre dès 2022 et Mantes-la-Jolie en 2024. Les temps de trajet seront fortement réduits : 12 minutes gagnées dans chaque sens entre Mantes-la-Jolie et La Défense, 15 minutes entre Chelles et Porte Maillot.

Cet exploit est rendu possible par la nouvelle infrastructure souterraine de 8 km, le nouveau matériel roulant RER NG (nouvelle génération) et un système d'exploitation ultra-moderne, NExTEO, qui permettra de faire rouler plus de trains (22 trains par heure au lieu de 16 actuellement) avec plus de robustesse et plus de fiabilité.

Les partenaires du projet

Elisabeth Borne, ministre auprès du ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire, chargée des Transports, Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France présidente d'Île-de-France Mobilités, Christophe Najdovski, maire-adjoint de Paris chargé des transports, des déplacements, de la voirie et de l'espace public, ainsi que les représentants du groupe SNCF étaient présents à cette occasion. Ce baptême marque une nouvelle étape de la modernisation des transports franciliens, qui nécessite de relever de nombreux défis techniques.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?