Fermer la publicité
Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

Vincent Eblé pour le Tarif unique du Passe Navigo

le - - Actualité

Vincent Eblé  pour le Tarif unique du Passe Navigo

Dans une tribune publiée fin novembre, le président du Département de Seine-et-Marne se prononce en faveur du tarif unique du Passe Navigo.

Vincent Eblé, appelle les parlementaires à se prononcer en faveur du tarif unique du Passe Navigo, « une mesure de justice et de progrès social pour les Franciliens ». En signant cette tribune, le président du Département confirme son engagement pour la justice sociale et le bien-être de ses concitoyens.

Pour lui, « l’amélioration de l’offre et de la qualité de service, le développement des transports de banlieue à banlieue restent bien évidemment notre première priorité. Mais si nous voulons faire progresser l’égalité dans la mobilité, la tarification unique dans les transports doit être la seconde. Nous sommes désormais prêts à nous consacrer pleinement à cette perspective, après les pas déjà réalisés dans cette direction : suppression des zones 8, 7, 6, et dézonage sur près de la moitié de l’année.
Permettre à terme à chacun, notamment aux habitants de grande périphérie qui passent le plus de temps dans les transports, un accès à la totalité du réseau francilien pour 70 euros par mois, est un signe fort de justice sociale. C’est tout le sens de la révolution du passe unique que nous voulons mettre en œuvre ».

Parmi les signataires de cette tribune on trouve de nombreux élus franciliens, notamment Jean-Paul Huchon, président de la région Ile-de-France ; Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale ; Bruno Leroux, député de Seine-Saint-Denis, président du groupe PS à l’Assemblée nationale ; Cécile Duflot, députée de Paris ; Jean-Christophe Cambadélis, député de Paris, premier secrétaire du PS et Anne Hidalgo, maire de Paris.

La création du Passe unique Navigo s’inscrit dans la lignée de mesures emblématiques largement impulsées par Vincent Eblé auprès du STIF (Syndicat des Transports d’Ile-de-France, dont il est le vice-président au titre de la grande couronne) telles que la suppression des zones 6, 7 et 8 (votées successivement en 2007 et 2011 par le STIF) ou le dézonage de l’offre de transport en Ile-de-France le weekend (voté en 2012).




Anne MOREAUX
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer