AccueilTerritoiresCollectivitéVilleneuve-sous-Dammartin : Un projet « démesuré »

Villeneuve-sous-Dammartin : Un projet « démesuré »

Vincent Eblé a donné un avis défavorable à la demande par la société ECT d'une nouvelle ISDI (installation de stockage de déchets inertes) dans la commune de Villeneuve-sous-Dammartin.

TerritoiresCollectivité Publié le ,

ECT souhaitait une exploitation de site d’une capacité totale de 11,8 millions de m3, pour 13 ans, à raison d’une quantité maximale annuelle de déchets de 1 900 000 m3. Pour le président du Conseil général de Seine-et-Marne, « ce projet est démesuré ». Deux installations sont déjà exploitées, à Moussy-le-Vieux et Mongté-en-Goële, sans oublier l’autorisation donnée, en janvier dernier, à ECT pour l’exploitation d’un site de stockage de 8,5 millions de m3 à Annet-sur-Marne pour 12 ans.

Le Conseil général de Seine-et-Marne demande depuis longtemps un rééquilibrage de la gestion des déchets en Ile-de-France. En octobre 2011, le Département avait protesté contre l'évacuation des déchets de la décharge de Limeil-Brévannes (94) vers le centre de Claye-Souilly. Plus récemment, les élus de la majorité du Conseil général avaient vivement contesté en mars 2013 l’extension de 98 hectares de la décharge d’Annet-sur-Marne. Le Département avait lancé une pétition demandant à ce que les nouvelles autorisations de stockage soient limitées aux besoins du département. La Seine-et-Marne accueille déjà la majorité des déchets franciliens. On dénombre 19 ISDI issues des activités du secteur du BTP, qui reçoivent plus de 5 millions de tonnes annuelles, soit plus de 65 %% des capacités régionales, auxquelles il faut ajouter 2 millions de tonnes contribuant au remblaiement des carrières.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?