AccueilCollectivitéVélos électriques : jusqu'à 600 euros de prime

Vélos électriques : jusqu'à 600 euros de prime

Promesse de la Région Île-de-France remontant à septembre dernier, la prime d'aide à l'achat d'un vélo à assistance électrique (VAE) vient d'être récemment officialisée.
Vélos électriques : jusqu'à 600 euros de prime
@ DR

TerritoiresCollectivité Publié le ,

Avis aux amoureux de la bicyclette et de l'environnement. Le 20 février dernier, le top départ à la prime spéciale VAE (vélo à assistance électrique) a été donné par Île-de-France Mobilités. Le réseau de transports franciliens, dont la gestion est assurée par le conseil régional d'IDF, a lancé sa plateforme pour effectuer les demandes d'aides à l'acquisition de vélos électriques sans condition de ressources. Les personnes, qui possèdent un vélo neuf depuis le 1er décembre 2019, peuvent ainsi bénéficier d'une prime de 500 euros.

Cette prime sera calculée par rapport au montant du prix d'achat du vélo et sera plafonnée à 50 % du montant total. Elle a été fixée à 500 euros pour les VAE et les vélos cargo (vélos équipés d'un grand caisson généralement à l'avant dans lequel des enfants peuvent s'installer) et à 600 euros pour les vélos cargo avec assistance électrique. Cette gratification est cumulable avec les aides proposées par les autres collectivités locales franciliennes, mais toujours avec le même plafond (500 ou 600 euros).

C'est en septembre dernier, dans le cadre du lancement de Veligo, le nouveau service de location longue durée de vélos électriques, que Valérie Pécresse, la présidente de la Région Île-de-France, avait promis d'accorder ce coup de pouce. Etant donné qu'acheter un vélo électrique représente un réel investissement (un VAE de bonne qualité coûte 1 500 euros au minimum), la statégie était simple : les usagers de Véligo découvrent d'abord les avantages de ce mode de locomotion et, une fois leur contrat de location terminé, certains franchissent le pas en achetant ce type de vélo, via la prime à l'achat. Mais il n'y a évidemment aucune obligation de passer d'abord par la case location pour bénéficier de cette mesure. N'importe qui peut très bien décider d'acheter un vélo électrique tout en profitant de ce système de gratification. Il existe néanmoins deux conditions liées à l'obtention de cette prime : les futurs acheteurs d'un VAE doivent s'engager à ne pas le revendre durant les trois premières années et ils ne peuvent effectuer qu'une seule demande pendant cinq ans.

Île-de-France Mobilités a décidé de consacrer une enveloppe de 12 millions d'euros par an à cette opération. L'opérateur des transports franciliens espère ainsi convertir 20 000 à 30 000 personnes au VAE.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?