AccueilActualitéVaccination anti-Covid-19 : le calendrier s'accélère

Vaccination anti-Covid-19 : le calendrier s'accélère

La France a débuté sa campagne de vaccination le 27 décembre, mais seulement 432 doses ont été administrées jusque-là.
Vaccination anti-Covid-19 : le calendrier s'accélère
@ Adobe Stock

Actualité Publié le ,

Cette lenteur, très critiquée, a incité le gouvernement à revoir sa stratégie vaccinale. C'est ce qu'a annoncé Gabriel Attal, son porte-parole : « La campagne de vaccination démarrera vraiment cette semaine ». Les soignants de plus de 50 ans sont ainsi autorisés d'ores et déjà à recevoir leur piqûre, même si certains ont devancé ce lancement. Mercredi 6 janvier, 94 établissements de santé disposeront ainsi de plus 500 000 doses à proposer à des professionnels de santé.

Au total, pour ce mois de janvier, toujours selon le porte-parole du gouvernement, la France dispose de deux millions de doses, soit le même quota que celui accordé aux autres pays européens. Les doses suivantes arriveront progressivement avec l'objectif de vacciner un million de personnes à l'issue de cette première phase.

Une deuxième phase démarrera en février avec des centres de vaccination en ville. Ce dispositif sera déployé en concertation avec les maires et les médecins généralistes y seront associés. Il sera d'abord réservé aux personnes âgées de 75 ans et plus, puis aux 65 ans. Mais pas question, pour l'instant, de créer des « vaccinodromes » comme c'est déjà le cas en Allemagne et en Israël notamment. Le gouvernement ne souhaite pas reproduire le fiasco de la campagne contre la grippe H1N1 en 2009 avec des lieux quasiment pas fréquentés.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?