Fermer la publicité
Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

Une Seine-et-Marnaise lauréate du prix “Avenir métiers d'art INMA” 2018

le - - Économie - Vie des entreprises

Une Seine-et-Marnaise lauréate du prix “Avenir métiers d'art INMA” 2018
© DR

Les candidates viennent de présenter leurs travaux devant le jury régional d'experts du Prix Avenir métiers d'art de l'Institut national des métiers d'art. Le palmarès régional d'Île-de-France des candidats de niveaux IV et V vient d'être publié.

Le jury régional d'Île-de-France, composé de représentants de l'Institut national des métiers d'art (INMA), de personnalités administratives, d'une dizaine de personnalités qualifiées, accueillait en son sein deux lauréats 2 017. Après avoir évalué l'adéquation entre la technicité et la créativité des œuvres produites, le jury a décerné le prix Avenir Métiers d'Art 2 018 à deux artistes, dont une Seine-et-Marnaise. Il s'agit de la lauréate de niveau V, Héloïse Bonafous, pour sa création L'escalade des saveurs, réalisée dans le cadre du CAP décoration sur céramique (Lycée du Gué-à-Tresmes, à Congis-sur-Tresmes). « Très attirée par la peinture traditionnelle, réaliser un stage à la manufacture de Sèvres m'a paru l'occasion idéale d'en apprendre d'avantage à ce sujet, explique la lauréate. Les décors du XVIIIe m'ont tout de suite attirée et réaliser un service composé de ces décors a été un véritable challenge technique pour moi ». La lauréate de niveau IV, originaire du 16e arrondissement de Paris, est Marie D'Urso pour « Mon jardin de givre ». Elle a réalisé sa création dans le cadre du brevet des Métiers d'art – broderie du Lycée Octave Feuillet.

La créativité récompensée

Le prix « Avenir métiers d'art INMA », organisé par la préfecture de la région d'Île-de-France, préfecture de Paris, se donne pour objectif d'offrir aux candidats la chance de démontrer leur créativité et leur technique. Ce prix permet en outre aux lauréats de se voir attribuer, grâce au soutien de la Fondation Michèle et Antoine Riboud, une dotation de 750 euros et d'être notamment sélectionnés pour le concours national. « L'engagement de ces jeunes dans des formations professionnelles, d'art et de tradition exigeantes, sont le reflet de la richesse de nos savoir-faire et de la qualité des enseignements dispensés en Île-de-France », estime Yann Gérard, président du jury et chef de cabinet du préfet de région.

Le concours national se tiendra les 9 et 10 janvier pour le niveau V,
tandis que le niveau IV concourra les 16 et 17 janvier.




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer