AccueilÉconomieVie des entreprisesUne plateforme géante Lidl à Meaux
Logistique

Une plateforme géante Lidl à Meaux

Cet entrepôt de 55 000 m2 va permettre à l’enseigne allemande de répondre à la demande et d’approvisionner ses nombreux magasins.
Une plateforme géante Lidl à Meaux
© DR

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

C’est le 20 juin dernier que la nouvelle plateforme logistique de Lidl, dont les travaux auront duré un peu plus de deux ans, est entrée en fonction à Meaux, près du musée de la Grande Guerre. Elle vient supplanter l’ancien entrepôt (35 000 m2) de Crégy-lès-Meaux, qui datait de 2008. Celui-ci va être cependant conservé, pour y stocker les produits non alimentaires (bricolage, jardinage et cuisine, notamment).

Cette infrastructure du groupe de distribution allemand est la plus grande d’Île-de-France. Sa construction était devenue nécessaire, en raison du développement rapide de Lidl France (explosion du nombre d’ouvertures de magasins, augmentation des ventes et, par conséquent, du réassort des produits).

Véritable labyrinthe, cet entrepôt géant ressemble aussi à une fourmilière où plus de 200 employés s’activent. Opérationnel 7j/7 et 24h/24, il est le théâtre d’un flot ininterrompu de camions (80 par jour). La raison est simple : cette plateforme est une sorte de méga centrale dispatchant rapidement les produits (fruits et légumes n’y transitent pas plus de 48h) vers l’Est parisien, essentiellement en Seine-et-Marne, dans le Val-de-Marne et une partie de l’Aisne (soit 61 magasins au total). Cela représente 15 000 palettes expédiées chaque semaine. Mais aux dires de la direction de l’entrepôt, la ville de Meaux n’aura pas à souffrir de ce ballet incessant : tous les poids lourds présents sur le site empruntent, en effet, des axes de contournement et essaient d’éviter au maximum les pics de circulation.

Ce bâtiment géant se veut aussi écoresponsable avec l’installation de panneaux photovoltaïques sur son toit (6 000 m2) et prochainement d’ombrières photovoltaïques sur le parking des salariés, afin de produire de l’électricité. Par ailleurs, toute la chaleur produite pour réduire la température des chambres froides est réinjectée via un système de chauffage souterrain. Enfin, le spécialiste du discount entend consacrer une enveloppe de 200 000 euros supplémentaires pour paysager le site.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 04 février 2023

Journal du04 février 2023

Journal du 28 janvier 2023

Journal du28 janvier 2023

Journal du 21 janvier 2023

Journal du21 janvier 2023

Journal du 14 janvier 2023

Journal du14 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?