Une grotte, des coquillages, Stéphane Bern et un loto qui pourrait rapporter gros à Coulommiers

le - - Économie - Vie des entreprises

Une grotte,  des coquillages, Stéphane Bern et  un loto qui pourrait rapporter gros à Coulommiers
© DR

Mise en lumière par la mission patrimoine de Stéphane Bern, la grotte de coquillages de Coulommiers est une petite perle seine-et-marnaise. Méconnue et en danger, elle suscite aujourd'hui l'attention de tous. Suivez le guide…

Classée Monument historique depuis 1930, la grotte de coquillages de Coulommiers a été construite vers 1624. Elle trouve sa place à l'époque dans l'église Notre-Dame-des-Anges, transformée aujourd'hui en musée : le musée des Capucins.

Une grotte funéraire

Destinée à accueillir la sépulture de Catherine de Gonzague (qui était à la tête de la seigneurie de Coulommiers), la grotte est un ouvrage unique en France. Elle se présente sous la forme d'une pièce voûtée au fond de l'église. Elle est constituée de colonnes et de plusieurs niches creusées dans la pierre. L'ensemble représente des scènes religieuses, mais sa particularité tient surtout à la technique utilisée : la grotte est décorée à base de coquillages nacrés. La voûte possède également une incroyable peinture à l'huile dont le motif principal est la Sainte-Trinité.

Un projet de restauration

Abîmée par le poids des siècles, les peintures ont perdu leur teinte d'origine et la pierre s'est effritée. Le projet de restauration pour l'ensemble nécessiterait un budget estimé à plus de 72 000 euros. Un enjeu fort pour la commune de Coulommiers et la communauté d'agglomération Coulommiers Pays de Brie qui veulent faire de la grotte de coquillages le cœur du futur complexe touristique autour du Musée des Capucins. Pour pouvoir débuter les travaux en 2019, une souscription publique a été lancée avec l'objectif de rapporter 30 000 euros.

Le loto du patrimoine

C'est un loto providentiel pour Coulommiers. Alors que les élus planchent sur la réhabilitation du Musée des Capucins et la construction de la future Maison des Fromages, le Gouvernement est venu donner un coup de pouce financier au projet. Sélectionnée comme projet prioritaire au titre de “patrimoine en péril” par la mission Stéphane Bern, le “Monsieur Patrimoine” du Gouvernement, la grotte pourrait bénéficier d'une partie des 15 à 20 millions d'euros espérés par le Loto du Patrimoine lancé en septembre dernier.

Si vous aussi vous souhaitez apporter votre pierre à l'édifice, allez visiter le Musée et sa grotte de coquillages, faites un don, ou participez au loto du patrimoine.




Emilie BOUSQUET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide