AccueilTerritoiresCollectivitéUne chaufferie “verte” inaugurée à Lizy-sur-Ourcq
Énergie

Une chaufferie “verte” inaugurée à Lizy-sur-Ourcq

Ce réseau de chaleur sera alimenté par des énergies renouvelables, réduisant ainsi les émissions de CO2.
Entouré notamment de Jacques Delporte (vice-président du SDESM), de Nicolas Honoré (sous-préfet de l’arrondissement de Meaux) et Maxence Gilles (au centre), le maire de Lizy-sur-Ourcq, a inauguré la chaufferie de sa commune.
© DR - Entouré notamment de Jacques Delporte (vice-président du SDESM), de Nicolas Honoré (sous-préfet de l’arrondissement de Meaux) et Maxence Gilles (au centre), le maire de Lizy-sur-Ourcq, a inauguré la chaufferie de sa commune.

TerritoiresCollectivité Publié le ,

Le 17 février, le tour de France de la rénovation énergétique des bâtiments publics a fait étape en Île-de-France et plus précisément à Lizy-sur-Ourcq. La chaufferie de cette commune de
3 533 habitants a été inaugurée en présence notamment de Nicolas Honoré, sous-préfet de l’arrondissement de Meaux. Approvisionné par des énergies renouvelables, ce réseau de chaleur va alimenter 359 équivalent-logements (bureaux, logements, le collège Camille Saint-Saëns et le gymnase Michel Chavatte), évitant ainsi le rejet de 876 tonnes de CO2.

Porteur de ce projet et autorité organisatrice de la distribution d’énergie (450 communes et 800 000 habitants), le Syndicat départemental des énergies de Seine-et-Marne (SDESM) a bénéficié d’une subvention de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) de 480 000 euros, soit
30 % du montant des travaux. Sur cette commune du Nord du département, le SDESM a identifié un périmètre propice au développement d’un projet innovant faisant appel aux énergies renouvelables, de la biomasse en l’occurrence. Les objectifs du syndicat départemental sont de créer un réseau de chaleur vertueux (engagement d’un taux de couverture en énergie renouvelable supérieur à 65 %), d’assurer un coût de l’énergie le plus compétitif possible, de sécuriser l’alimentation et de réduire les émissions de CO2.

L’inauguration de la chaufferie de Lizy-sur-Ourcq entrait dans le cadre de l’Action des collectivités territoriales pour l’efficacité énergétique (ACTEE), programme porté depuis 2018 par la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR). Le but de cette instance est de financer et de favoriser l’émergence de travaux de rénovation énergétique de bâtiments publics municipaux.

C’est dans ce contexte de forte mobilisation des collectivités que la FNCCR et ses partenaires organisent actuellement l’ACTEE Tour, série de 12 étapes régionales permettant d’aller à la rencontre des territoires. Lizy-sur-Ourcq a ainsi constitué la deuxième étape après un premier rendez-vous en décembre dernier à Ecrouves (Meurthe-et-Moselle). Dans chaque ville-étape, élus, décideurs, acteurs de l’énergie, professionnels et agents territoriaux participent à des conférences thématiques et visitent des équipements. à ce jour, plus de 16 000 collectivités ont bénéficié de ce dispositif.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 décembre 2022

Journal du03 décembre 2022

Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?