AccueilVie des entreprisesUn premier événement réussi pour les FCE 77

Un premier événement réussi pour les FCE 77

Les Femmes chefs d'entreprises de Seine-et-Marne ont organisé dernièrement la première édition d'un événement visant à mettre en valeur l'action d'entrepreneures accomplies.
Un premier événement réussi pour les FCE 77
© MSM - Les membres organisatrices des FCE 77.

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

Elles ont tout donné ! Les FCE 77 ont mis les petits plats dans les grands pour organiser la première édition de la « FCE Golf Cup » et des « FCE Awards », dans le superbe cadre offert par le Golf de Crécy-la-Chapelle. Les 110 hectares du domaine ont accueilli quelque 300 personnes, dont 33 exposants du « village entreprise » et plus de 50 partenaires privés ou institutionnels.

Ces derniers ont pu échanger et développer leur réseau, entre deux compétitions de golf ou lors du brunch qui a réuni plus d'une centaine de personnes. « C'est pour nous l'occasion de montrer à l'ensemble des chefs d'entreprise de Seine-et-Marne qu'il existe une vraie présence féminine à la tête d'entreprises importantes, qui embauchent et sont en pleine croissance, a expliqué Carine Rouvier, présidente des FCE 77. On trouve déjà une série de dispositifs pour les porteurs de projets ou les créatrices d'entreprise. »

Au total, les FCE Awards ont récompensé six femmes chefs d'entreprise, adhérentes au réseau FCE 77 ou non. Dans la catégorie « Reprise ou création d'entreprise », c'est Sophie Delaroche, de l'Atelier Emelia, qui a été récompensée.

Christelle Goth, fondatrice Du palais à la palette, a reçu le prix « Entreprise du secteur artistique ». Elle pratique une activité peu commune, le dessin d'audience. Il peut s'agir de grands procès, en cour d'assises ou au TGI. L'essentiel étant de parvenir à « retranscrire au plus juste la vérité du moment ». Elle donne également des cours de peinture (à l'huile ou acrylique). Elle exposera en février 2018 au Grand palais.

Le prix « Entreprise en croissance » a été remis à Odette Amann. Elle a créé il y a 22 ans l'entreprise OGI (Organisation, gestion, informatique), qui emploie 11 personnes. OGI apporte tout type de services informatiques aux PME de l'Est parisien. « Il faut se battre, dans ces métiers d'homme, pour prouver que nous sommes les meilleures », a-t-elle tenu à souligner.

Le prix du jury, après moult hésitations, a finalement été remis à deux lauréates : Celia Roxo, fondatrice d'Idalia, une entreprise de gestion administrative, et Vanessa Delesderrier, qui a créé la société France Scellés il a plus d'un an. Elle fournit des produits de fabrication française et européenne, visant à sécuriser les envois de marchandises et de courriers.

Le prix « Wonder Women », récompensant une chef d'entreprise aux multiples casquettes, a été remis à Gaëlle Marceau, « dénoncée » par ses pairs pour concourir. Elle a fondé l'agence Conceptuance, spécialisée dans le design global et l'architecture d'intérieur. Elle intervient au sein des collèges pour l'association 100 000 entrepreneurs et a été à la tête de Club des entrepreneurs du Val d'Europe (CEVE).

Les lauréates ont notamment reçu un trophée d'une valeur de 3 000 euros, créé par l'artiste Françoise Abraham, également membre des FCE 91. Un premier succès donc, pour cet événement qui pourrait bientôt être exporté à l'échelle départementale, puis nationale.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?