AccueilActualitéUn petit conte provençal pour Noël

Un petit conte provençal pour Noël

Le roman Le Secret de Batistin, tiré du téléfilm éponyme du Seine-et-Marnais Jean Cabin-Maley, est la lecture idéale pour les amoureux de Pagnol. Ce petit conte de Provence, avec son ambiance ensoleillée, mis en valeur par un texte simple chantant tel une cigale, se lit d'une traite.
Un petit conte provençal pour Noël

Actualité Publié le ,

Pour les critiques parues à l’époque, le réalisateur Jean Cabin-Maley s’est livré à un exercice souvent périlleux mais il a réussi à créer un climat poétique plein d’humour, de tendresse et de bonne humeur, sans tomber dans la mièvrerie et la caricature, sans prétention mais au moins sans médiocrité ni verbiage excessif.

L’auteur est né à Marseille. Très tôt, il est attiré par le monde fabuleux du spectacle et particulièrement par le cinéma. À 13 ans, il séchait ses cours pour se rendre aux studios de Saint-Maurice (appartenant à Marcel Pagnol) avec la ferme intention de s’y faire engager comme assistant réalisateur, ce qu’il fera, à partir de l’âge de 17 ans, en participant à plusieurs longs-métrages. À l’âge de 15 ans, en attendant, il crée un tour de chant de fantaisiste et se produit dans les casinos et cabarets de la région. Immédiatement après son service militaire, il monte à Paris et chante dans des cabarets où il effectuera la première partie de quelques-uns des plus grands noms du music-hall de l’époque. Le démon du cinéma le reprend et sa période d’assistanat terminée, il abandonne la chanson car il a l’opportunité de réaliser, en 1961, son premier long-métrage : Seul … À corps perdu. Il réalisera ensuite sept long-métrages sortis en France et vendus jusque dans 34 pays. Scénariste, adaptateur, il est sociétaire adjoint de la Société des Auteurs et membre de la Société des Gens De Lettres. En 1970, il rentre à la télévision française et réalise documentaires et émissions de variétés. Après l’éclatement de l’ORTF, il est affecté à la S.F.P (Société Française de Production) et exercera son métier au service de certaines émissions de FR3. Puis, pendant douze ans, il sera réalisateur à la régie finale de TF1 où il mettra en valeur les speakerines de la première chaîne.

Une fois à la retraite, ce Marseillais plein d’enthousiasme habitant la Seine-et-Marne, a décidé d’adapter son film Le Secret de Batistin en roman. Projet évoqué il y a plus de trente ans déjà !

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?