AccueilActualitéUn monastère de Seine-et-Marne bientôt transformé en maison de réinsertion pour les prostitués

Un monastère de Seine-et-Marne bientôt transformé en maison de réinsertion pour les prostitués

L'association Magdalena du père Chauveau, le prêtre de la communauté Saint Jean travaille aux côtés des prostitués du bois de Boulogne et projette d'ouvrir une maison de réinsertion en mai prochain dans un ancien prieuré de Seine-et-Marne.
Un monastère de Seine-et-Marne bientôt transformé en maison de réinsertion pour les prostitués

Actualité Publié le ,

La maison pourra recevoir sept personnes au total, en situation de prostitution qui souhaitent en sortir. Parmi eux, se trouveront des hommes, des femmes et des transsexuels. Ils seront accompagnés par un directeur et une maîtresse de maison, dans un « climat familial ».

L’association Magdalena a été créée par père Jean-Philippe Chauveau en 1998. Elle est rattachée au diocèse de Nanterre et à la paroisse Saint-Cécile à Boulogne-Billancourt (Haut-de-Seine). L’association vient en aide aux prostitués en faisant des tournées dans le bois de Boulogne et en organisant des dîners solidaires afin de sortir ces personnes de l’isolement.

Le processus de réinsertion de la maison Magdalena commencera par le travail dans une ciergerie appartenant au monastère de Seine-et-Marne.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 juin 2022

Journal du25 juin 2022

Journal du 18 juin 2022

Journal du18 juin 2022

Journal du 11 juin 2022

Journal du11 juin 2022

Journal du 04 juin 2022

Journal du04 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?