AccueilÉconomieVie des entreprisesUn hôtel de 100 chambres à Bailly-Romainvilliers en 2022

Un hôtel de 100 chambres à Bailly-Romainvilliers en 2022

Les travaux du futur Holiday Inn Express ont débuté en novembre. Une construction qui vise l'exemplarité environnementale.
Un hôtel de 100 chambres à Bailly-Romainvilliers en 2022
@ Holiday Inn

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

Un hôtel Holiday Inn Express s'implante à Bailly-Romainvilliers, en plein cœur de Val d'Europe agglomération. Ce sera le 18e établissement construit en France par la chaîne américaine spécialisée dans l'hôtellerie « bon marché ». Un emplacement idéal, qui va permettre au territoire de Marne-la-Vallée de renforcer son offre hôtelière et de compléter celle déjà existante (ACE Hôtel). Ce sera aussi l'occasion de proposer une alternative de séjour aux familles (Disneyland Paris n'est qu'à dix minutes en voiture) et aux professionnels de passage au sein de l'agglomération valeuropéenne.

La première pierre a été posée symboliquement le 18 mars dernier. Etaient notamment présents Anne Gbiorczyk, maire de Bailly-Romainvilliers, Philippe Descrouet, maire de Serris et président de Val d'Europe agglomération, et Jean-Baptiste Rey, directeur général adjoint d'EpaMarne EpaFrance (établissements publics d'aménagement de Marne-la-Vallée). Mais en réalité, le chantier a été lancé il y a déjà six mois. Débutés en janvier, les travaux de gros œuvre devraient d'ailleurs s'achever cet été pour une livraison programmée en août 2022. Cet hôtel de 3 300 m2, au désign léger et confortable, proposera 100 chambres (61 doubles et 39 triples). Sa création génèrera une quinzaine d'emplois directs, avec une priorité accordée aux candidats locaux (à compétences égales).

Au-delà de l'aspect économique, ce projet fera la part belle à « l'écologie et au bien vivre », selon les termes employés par les deux promoteurs, Unibricks et Twin Promotion. En effet, trois bassins de rétention et infiltration des eaux pluviales récupéreront les eaux des surfaces dites “imperméables” (voirie et toiture de l'hôtel). Cette technique favorisera la création nouvelle d'espaces de biodiversité, tout en limitant l'impact sur les réseaux et la station de traitement d'eau de la ville. trente cinq panneaux solaires seront également installés en toiture et permettront de chauffer l'ensemble de l'eau sanitaire de l'établissement. Le chauffage et la climatisation des chambres seront, quant à eux, produits par des pompes à chaleur implantées également sur le toit. Ainsi, près de 30 % de l'énergie globale nécessaire au fonctionnement du bâtiment seront produits par des énergies renouvelables. Des bornes pour véhicules électriques, ainsi que la fibre optique, seront également à la disposition de la clientèle.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?