AccueilVie des entreprisesUn développement accéléré pour Box à la Carte

Un développement accéléré pour Box à la Carte

Cette enseigne de self-stockage, dirigée par Eric Vigouroux, vient d'agrandir son centre de Savigny-le-Temple lancé il y a seulement un an et prévoit d'élargir sa gamme de services.
Un développement accéléré pour Box à la Carte
© DR

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

« Le self-stockage est la possibilité pour des particuliers ou des professionnels de disposer d'un espace de stockage de 1 à 50 m², soit pour une durée très courte (un mois), soit pour des durées illimitées, certains de mes clients professionnels sont chez Box à la Carte depuis l'ouverture », explique Eric Vigouroux, qui a créé son premier centre à Brie-Comte-Robert en mars 2016. La demande étant toujours plus forte, celui de Savigny-le-Temple, inauguré il y a seulement un an, a vu sa capacité doubler. « Alors que nous avions programmé cette deuxième phase d'agrandissement pour le 2e semestre 2020 », précise le chef d'entreprise.

Lancé dans les années 1960 aux Etats-Unis, ce concept n'a émergé en France qu'à la fin des années 1990. « C'est lié à l'évolution des modes de vie outre-Atlantique, les Américains sont très mobiles se déplacent d'Etats en Etats pour leurs études, pour travailler, ou pour rejoindre leur famille. Et ils utilisent ces box pour entreposer leurs affaires essentielles ». Dans l'hexagone, le secteur s'est structuré au début des années 2000 et se développe fortement dans les villes françaises depuis une demi-douzaine d'années, selon Eric vigouroux.

« Le garde-meuble est la forme traditionnelle du self-stockage proposée par les déménageurs, mais les affaires se trouvent souvent en hauteur et sont donc inaccessibles ; il faut également prévenir pour récupérer le moindre objet. Le self-stockage offre des services supplémentaires, plus de souplesse et d'accessibilité », précise l'entrepreneur. Le particulier comme le professionnel peuvent en effet stocker leurs biens dans un espace privatisé, accessible sept jours sur sept, sécurisé par des alarmes et de la vidéosurveillance. « Ce sont souvent des particuliers qui n'ont pas de cave ou de grenier et qui viennent chercher cet espace manquant chez Box à la Carte », illustre le fondateur.

Si le concept monte en puissance auprès des particuliers, les entreprises ne sont pas en reste. « Nous avons essentiellement une clientèle de petites entreprises, d'artisans, de commerçants, et de start-up, qui peuvent changer rapidement la taille de leur box si les affaires décollent, ou au contraire le quitter en une quinzaine de jours en cas de problème. C'est adapté aux entreprises qui démarrent, manquent de visibilité ou ont une activité saisonnière », souligne Eric Vigouroux. Box à la Carte prévoit d'ouvrir un site internet de pré-réservation et un service de domiciliation dans les prochains jours. Un service de location de véhicules sera lancé d'ici la fin du printemps et un nouveau centre ouvrira courant 2 020 dans l'agglomération melunaise.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?