AccueilTerritoiresCollectivitéUn CRTE ambitieux pour Moret Seine et Loing

Un CRTE ambitieux pour Moret Seine et Loing

Le contrat de relance et de transition écologique signé par l’intercommunalité va permettre de concrétiser de nombreux projets.
Patrick Septiers (à gauche), président de la Communauté de communes Moret Loing et Seine, et Lionel Beffre, préfet de Seine-et-Marne, ont signé le contrat de relance et de transition écologique.
© DR - Patrick Septiers (à gauche), président de la Communauté de communes Moret Loing et Seine, et Lionel Beffre, préfet de Seine-et-Marne, ont signé le contrat de relance et de transition écologique.

TerritoiresCollectivité Publié le ,

La Communauté de communes Moret Seine et Loing (CCMSL), qui fêtera son 50e anniversaire le 16 avril prochain, a d’ores et déjà reçu un beau cadeau d’anniversaire. Le 27 janvier dernier, le contrat de relance et de transition écologique (CRTE), signé pour une durée de six ans avec l’État, représenté par le préfet de Seine-et-Marne, Lionel Beffre, va lui offrir de grandes perspectives.

Regroupant 23 communes et comptant 38 818 habitants, l’intercommunalité présidée par Patrick Septiers, l’ancien président du Département, s’apprête, en effet, à percevoir plusieurs millions d’euros, dans le cadre de ce CRTE. De quoi faire entrer en lice près d’une quarantaine de projets (37 exactement), plus vertueux les uns que les autres. Comme le stipule ce genre de contrat, les principaux axes stratégiques concerneront la relance de l’activité économique, la mise en œuvre de la transition écologique (qui pourra se traduire notamment par la rénovation thermique dans les établissements scolaires), ainsi que la consolidation de la cohésion territoriale au sein de l’intercommunalité morétaine.

La concrétisation de ces différents projets va prendre du temps, car chacun fera l’objet d’études préalables, mais le plus important, toujours selon Patrick Septiers, est que tous les investissements puissent aboutir. Les projets mis en avant auront trait notamment à l’amélioration de certains services de proximité, à la rénovation d’équipements sportifs (la piscine de Vernou-la-Celle-sur-Seine, par exemple), ou bien encore l’entretien du réseau routier.

Il faut rappeler que tous ces contrats de relance et de transition écologique s’inscrivent dans le cadre du plan de relance économique et écologique mis en place par le Gouvernement depuis le début de la crise sanitaire il y a bientôt deux ans. L’objectif principal des Pouvoirs publics est d’élaborer des actions concrètes favorisant la reprise de l’activité dans les territoires. La Seine-et-Marne est d’ailleurs un département plutôt actif sur le front des CRTE, car une douzaine de contrats de ce type a déjà été signé depuis 2020.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 décembre 2022

Journal du03 décembre 2022

Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?