AccueilTerritoiresInfos régionUn Conservatoire d’espaces naturels en Île-de-France

Un Conservatoire d’espaces naturels en Île-de-France

Ayant vocation à acquérir et protéger des espaces naturels, cette nouvelle instance possède la maîtrise de plusieurs centaines d’hectares en Seine-et-Marne.
Un Conservatoire d’espaces naturels en Île-de-France
© DR

TerritoiresInfos région Publié le ,

Le réseau des Conservatoires d’espaces naturels (CEN) compte un 24e membre depuis le 20 novembre : celui d’Île-de-France. Créée en 1988, l’association Pro Natura Île-de-France est, en effet, devenue officiellement le Conservatoire d’espaces naturels d’Île-de-France. Le conseil d’administration de la Fédération des Conservatoires d’espaces naturels (FCEN) a entériné sa création officielle lors de son congrès national. Il rejoint ainsi un réseau hexagonal fort de 3 800 sites. Pour Pro Natura Île-de-France, cette reconnaissance vient aussi conforter ses actions menées depuis 33 ans pour préserver le patrimoine naturel francilien.

Cette nouvelle instance va désormais maîtriser 310 hectares de foncier (dont 249 en Seine-et-Marne), en grande majorité à travers des parcelles en propriété propre réparties sur une quinzaine de sites localisés sur 50 communes. Elle va pouvoir poursuivre ses trois missions principales : acquérir, protéger et gérer les sites naturels, afin d’offrir une biodiversité riche. En rejoignant le premier réseau associatif de gestion des espaces naturels, le CEN d’Île-de-France va également renforcer sa contribution à l’ambition portée par l’ensemble des forces vives autour de la nature.

En Seine-et-Marne, plusieurs espaces naturels vont être désormais encadrés par ce nouveau conservatoire : le coteau de Tréchy (situé sur la commune de Courcelles-en-Bassée), la carrière du Puiselet (Larchant, Saint-Pierre-lès-Nemours et Montereau-Fault-Yonne), le bois Prieux et les parcelles de la Noue de Neuvry (Bray-sur-Seine et Saint-Sauveur-lès-Bray notamment), les Préaux et Grand Marais (Marolles-sur-Seine et Varennes-sur-Seine), la vallée du Cygne et le bois de Roussigny (Moret-Loing-et-Orvanne), la vallée du Morin (Saint-Cyr-sur-Morin, Sammeron) et la Fontaine de Fourche (Fontainebleau, Samois-sur-Seine, Noisy-sur-Ecole et Le Vaudoué).

Au total, ce nouveau Conservatoire d’espaces naturels d’Île-de-France (soutenu par des donateurs, des adhérents et des partenaires institutionnels, dont l’agence Seine-et-Marne Environnement) possède 2 % de la surface francilienne classée réserve naturelle nationale.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 08 janvier 2022

Journal du08 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

Journal du 25 décembre 2021

Journal du25 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?