AccueilÉconomieVie des entreprisesUn chef d’entreprise du BTP incarcéré pour travail dissimulé
JUSTICE

Un chef d’entreprise du BTP incarcéré pour travail dissimulé

Deux autres dirigeants ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Meaux. Le préjudice est estimé à plus de trois millions d’euros.
Un chef d’entreprise du BTP incarcéré pour travail dissimulé
DR

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

Ces trois chefs d’entreprisedu BTPétaient accusés d’avoir employé des personnes sans-papiers ou d’avoir “oublié“ de déclarer des salariés. Cette procédure judiciaire fait suite à des contrôles effectués sur des chantiers à Montévrain et à Bussy-Saint-Georges, en janvier 2020. L’un des trois dirigeants, président d’une entreprise située à Saint-Thibault-des-Vignes, a été condamné à 15 mois de prison, dont trois ferme, et à 10 000 euros d’amende.

Arrivé libre au palais de justice de Meaux, il a été placé en détention à sa sortie après qu’un mandat de dépôt ait été décidé par les juges du tribunal, alors que le parquet de Meaux n’avait pas requis son incarcération. Considéré comme récidiviste, cet homme de 44 ans a été reconnu coupable de recours au travail dissimulé. Son entreprise a écopé d’une amende de 100 000 euros.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 20 août 2022

Journal du20 août 2022

Journal du 13 août 2022

Journal du13 août 2022

Journal du 06 août 2022

Journal du06 août 2022

Journal du 30 juillet 2022

Journal du30 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?