Fermer la publicité
Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

Un bilan touristique mitigé

le - - Art de vivre - Loisirs & Culture

Un bilan touristique mitigé
© MSM - Laurent Devillers et Lionel Walker

Laurent Devillers et Lionel Walker (photo) ont présenté le 26 août dernier, au siège de Seine-et-Marne Tourisme à Fontainebleau, un pré-bilan de la saison estivale 2014.

Lionel Walker, président de Seine-et-Marne Tourisme et vice-président du Conseil général de Seine-et-Marne (chargé du tourisme, des musées et du patrimoine), a commencé par préciser les tendances générales de cette saison touristique, rappelant que le bilan présenté s’appuie sur les données fournies par environ 200 professionnels, puis Laurent Devillers s’est livré à une analyse détaillée, PowerPoint à l’appui. Le tourisme seine-et-marnais a d’abord été replacé dans le contexte national. La France est restée en 2013 le pays le plus visité au monde avec 84,7 millions de touristes étrangers (+ 2 %%). La grande majorité de ces touristes sont européens (Grande-Bretagne, Benelux, Italie, Espagne…), mais les touristes asiatiques, chinois en particulier, sont de plus en plus nombreux (+ 12,9 %%). Environ un Français sur deux n’est pas parti en vacances (une proportion en baisse de 1 %% par an depuis dix ans). En Ile-de-France, on observe aussi une baisse du tourisme français et une hausse du tourisme étranger. La fréquentation hôtelière est en baisse au premier semestre (- 1,6 %% par rapport à 2013), en raison de la baisse de la fréquentation française (- 3,1 %%).

Bonne activité hôtelière

L’activité hôtelière dans le département est estimée « bonne » par plus de 70 %% des hôteliers sur les mois de mai et juin. Plus de 50 %% estiment que l’année 2014 est en hausse par rapport à 2013. Les taux d’occupation sont élevés (83 %%) et en progression par rapport à 2013 (78 %%). Dans l’hôtellerie de plein air, l’activité est quasi-stable, le meilleur mois étant juin avec 56 %% d’opinions favorables des professionnels qui ont qualifié de « bonne » leur activité. La fréquentation dans les hébergements (camping, roulottes des bases de loisirs) est en augmentation. Dans les Gîtes de France ® de Seine-et-Marne, l’activité est en hausse grâce à la campagne d’affichage menée dans le métro parisien du 30 avril au 15 mai dernier : + 4 points pour la clientèle française et un taux d’occupation en hausse de 5 points. Avec 31 %% de clientèle étrangère, la Seine-et-Marne figure parmi les départements leaders en France (la moyenne nationale de la clientèle étrangère en gîte rural est autour de 15-20 %%).

La fréquentation des Offices de tourisme du département  est en baisse de 5 %%. Les visiteurs sont à 60 %% seine-et-marnais, à 21 %% français hors département et à 19 %% étrangers. La fréquentation du Kiosque tourisme information à Disneyland Paris est en légère hausse (2 %%) par rapport à l’été 2013 et les ventes de prestations touristiques, déjà en hausse de 5 %% en 2013, enregistrent une nouvelle et forte hausse de 23 %%.

Les activités de plein air freinées par la pluie

Pour les activités de plein air, la plupart des professionnels ont enregistré une activité satisfaisante jusque début juillet. La fréquentation des activités est en demi-teinte dans les îles de loisirs (nouvelle appellation des bases de loisirs), avec un mois de juillet peu satisfaisant. Rien d’étonnant pour des activités très sensibles aux fluctuations climatiques. Il faut noter au passage que le Parc des Félins a connu cette année des pics de fréquentation à plus de 3 000 visiteurs par jour. Patrick Jardin directeur et fondateur du parc, souligne l’impact du cinéma 4D et du Trans’Félins, ce train qui contourne les enclos par l’arrière.

Le chiffre d’affaires des activités touristiques de Disneyland ® Paris est en baisse de 5 %%, reflétant une baisse de la fréquentation des parcs à thèmes et du taux d’occupation des hôtels liés à la poursuite du ralentissement économique et Europe et au décalage des vacances de Pâques sur avril. La dépense moyenne par visiteur dans les parcs à thèmes est cependant en hausse de 6 %%. A la Vallée Village, les indicateurs touristiques sont toujours en hausse, les principaux visiteurs étrangers venant de Chine, Russie, Corée du Sud, Asie du Sud-Est et Moyen-Orient.

Dynamisme de la politique d’investissement touristique

Les sites de visites affichent des résultats mitigés alors que la plupart des musées et châteaux enregistrent une fréquentation en hausse. L’année 2014 est excellente pour le château de Fontainebleau, dont la fréquentation a progressé de 21 %% entre janvier et juillet 2014, par rapport à 2013 ainsi que pour celui de Blandy-les-Tours (avec une progression de 38,7 %% !). En revanche, la fréquentation de Vaux-le-Vicomte recule de 12 %%. Au Centre d’écotourisme de Franchard, l’accent a été mis cette année sur les activités. Plus d’une dizaine d’activités ou animations ont été organisées et 4 230 visiteurs ont été accueillis depuis le mois de mars. A noter la performance du château-musée de Nemours, qui affiche une hausse fréquentation de 37 %% au premier semestre. Pour Arnaud Valdenaire, chef d’établissement du musée, ce résultat ne doit pas seulement à la qualité des expositions, mais également aux tarifs très modérés (3 € pour le tarif normal, 2 € pour les seniors et gratuit pour les moins de 19 ans).

Lionel Walker a souligné la grande diversité des sites touristiques seine-et-marnais, ce qui permet au secteur de disposer d’ «amortisseurs» en cas d’aléas conjoncturels et à notre département de mieux tirer son épingle du jeu. Il a également observé que les activités les moins onéreuses s’en sortent mieux. Enfin, il a estimé que la politique d’investissement touristique menée depuis neuf ans par le Conseil général commence à produire ses effets.

Claude Thimonier




Anne MOREAUX
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer