AccueilTerritoiresInfos régionTrois nouveaux sites labellisés

Trois nouveaux sites labellisés

La gare de Vaires-Torcy, l'église Saint-Maurice de Gravon et le domaine de Monthyon figurent désormais au “patrimoine d'intérêt régional”, label attribué par la région Île-de-France.
Trois nouveaux sites labellisés

TerritoiresInfos région Publié le ,

C'est ce qu'on appelle un joli lot de consolation. Afin de valoriser et de restaurer des édifices franciliens qui n'ont pas eu le bonheur d'être classés ou inscrits aux Monuments historiques, le conseil régional d'Île-de-France a décidé de créer son propre label, source de subventions.

Baptisé « patrimoine d'intérêt régional », ce label comptait déjà douze sites seine-et-marnais (la villa Max à Chelles, la Halle aux fromages à Coulommiers, le Moulin jaune à Crécy-la-Chapelle notamment). A la demande de leurs propriétaires, trois nouveaux sites (la gare de Vaires-Torcy, l'église Saint-Maurice de Gravon et le domaine de Monthyon) ont rejoint la liste des heureux élus et font désormais partie du patrimoine francilien.

Ce label va leur permettre de pouvoir bénéficier de subventions en investissement et en fonctionnement pour des projets de restauration et de valorisation. Pour la ville de Meaux, qui a hérité du domaine de Monthyon en 2007, propriété de l'acteur Jean-Claude Brialy durant 47 ans, c'est une belle opportunité. Cette labellisation devrait, en effet, offrir à la municipalité meldoise la possibilité de concrétiser ses divers projets. Elle souhaite notamment transformer cette bâtisse de 500 m2 datant des XVIIe et en musée dédié au comédien français et au septième art et espère également créer une petite salle de spectacle.

De son côté, la gare de Vaires-Torcy, édifiée au début des années 30, a obtenu le label grâce à son style architectural original (un corps central, deux ailes basses et des structures en bois et en béton armé). Quant à l'église Saint-Maurice, située dans le village de Gravon (160 habitants) et construite au XIIe siècle (hormis le clocher et le porche d'entrée qui datent des XVIIIe et XIXe siècles), c'est son riche mobilier et ses deux tableaux qui lui ont permis d'acquérir le label. La subvention de la région Île-de-France devrait permettre à la mairie de Gravon de financer la rénovation du plafond de l'église aujourd'hui fissuré et qui menace de s'écrouler. Le coût des travaux est estimé à 200 000 euros. Ouverte au public de façon occasionnelle, l'église Saint-Maurice aura ainsi l'occasion de retrouver des couleurs et son lustre d'antan.


L'église de Gavron

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 24 septembre 2022

Journal du24 septembre 2022

Journal du 17 septembre 2022

Journal du17 septembre 2022

Journal du 10 septembre 2022

Journal du10 septembre 2022

Journal du 03 septembre 2022

Journal du03 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?