Fermer la publicité
Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

Tribunaux de commerce : l'activité sur de bons rails

le - - Économie - Vie des entreprises

Tribunaux de commerce :  l'activité sur de bons rails
@ DR

Les juridictions commerciales meldoises et melunaises ont connu, en 2019, une baisse sensible du nombre d'ouvertures de procédures collectives.

Pour la première rentrée solennelle organisée au tribunal judiciaire de Meaux, Philippe Naudin, président du tribunal de commerce, n'a pas manqué de souligner l'évolution favorable de l'activité dans le nord Seine-et-Marne.

Les inscriptions au registre du commerce et des sociétés sont passées de 4 170 en 2018 à 5 712 en 2019, soit une progression de 37 %. « C'est évidemment du fait de la croissance exponentielle de Marne-la-Vallée. Cela n'est pas sans conséquences sur l'activité juridictionnelle. J'espère que les services du ministère de la Justice en ont suffisamment conscience à l'heure de reconfigurer le tribunal judiciaire », a toutefois souligné le président.

Les ouvertures de procédures de redressement et de liquidation judiciaire ont aussi baissé, passant de 661 en 2018 à 612 en 2019. « J'y vois le gage d'une activité économique plus stable », a analysé Philippe Naudin, tout en déplorant les conséquences des mouvements sociaux.

« La création de nouvelles entreprises s'accompagne malheureusement de son lot de défaillances, soit que le chiffre d'affaires escompté ne soit au rendez-vous, soit que le financement pour le réaliser soit difficile à trouver, soit encore que la gestion constitue une exercice particulièrement étrangers au préoccupations du dirigeant », a poursuivi le président, souhaitant réaffirmer, pour les deux premiers, cas que le tribunal n'est pas que le lieu des condamnations mais qu'il peut être aussi celui de la rédemption. « Ma porte des grande ouverte pour recevoir ceux des chefs d'entreprises et de leurs conseils qui souhaitent me saisir dans le cadre de la prévention des difficultés des entreprises ». Concernant d'ailleurs la prévention du suicide des chefs d'entreprise, le tribunal a initié 34 prises en charge par l'association Apesa Seine-et-Marne.

Le nombre de salariés licenciés a également augmenté entre 2018 et 2019, passant de 864 à 1 018 personnes.

S'agissant du tribunal de commerce melunais, les ouvertures de procédures collectives ont connu une baisse de 13,6 %. Sur le total des procédures collectives ouvertes (476), la juridiction a lancé 347 procédures de liquidations judiciaires (124 redressements judiciaires). Aussi, sur 111 ouvertures de conciliations, 49 sont allées jusqu'à leur terme.




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer