AccueilÉconomieVie des entreprisesTourisme : un bilan estival positif

Tourisme : un bilan estival positif

L’année dernière, 2,4 millions de touristes ont visité la Seine-et-Marne en juillet et août, soit une hausse de 600 000 touristes (+ 32 %) par rapport à la même période en 2020 (1,8 million de touristes).
Tourisme : un bilan estival positif
© Adobe Stock

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

Origine des touristes, durée de leur séjour, nombre de nuitées et territoires les plus prisés : l’agence départementale Seine-et-Marne Attractivité (SMA) a publié récemment une étude chiffrée sur l’activité touristique observée l’an passé dans notre département. Malgré six premiers mois difficiles, l’embellie constatée, notamment durant l’été, laisse augurer d’une belle saison en 2022.

Le retour des étrangers

En 2021, la bonne nouvelle est venue des touristes étrangers. Quasiment absents en 2020, en raison de la fermeture des frontières et du brutal ralentissement du transport aérien international, ils ont effectué un retour en force dans le département. En effet, on a recensé
1,1 million de touristes étrangers, soit une hausse de 57 % (+ 400 000). Ils sont venus prioritairement d’Allemagne (10 %), de Pologne (9 %), des Pays-Bas (9 %), de Belgique (8 %) et d’Espagne (7 %). Pour leur part, les touristes français ont été 1,3 million à sillonner la Seine-et-Marne, soit une augmentation de 16 % (+ 200 000). Ces derniers étaient originaires majoritairement d’Île-de-France (45 %), des Hauts-de-France (10 %), du Grand Est (7 %) et d’Auvergne-Rhône-Alpes (7 %). Au total, ces visiteurs ont effectué 5,4 millions de nuitées touristiques, soit une augmentation de 27 %, par rapport à l’été 2020. La durée moyenne de leur séjour s’est établie à deux jours, soit un niveau stable par rapport à l’année précédente.

© Adobe Stock

Un premier semestre au ralenti

En revanche, si on se réfère aux six premiers mois de l’année 2021, l’affluence de touristes a baissé de 26 % par rapport à la même période en 2020. Les restrictions de déplacement appliquées (couvre-feu et confinement) à ce moment-là en sont les principales raisons. Cette tendance baissière s’est confirmée également avec les volumes de nuitées touristiques enregistrées (- 27 %). Même constat pour la fréquentation touristique étrangère, qui a été impactée de manière plus significative au cours de cette même période (- 47 % d’arrivées de touristes, et - 46 % de nuitées touristiques, par rapport à 2020). Néanmoins, sur le deuxième trimestre 2021 (avril, mai, juin), les flux touristiques, aussi bien français qu’étrangers, ont évolué à la hausse (+ 38 % d’arrivées de touristes et + 23 % de nuitées touristiques). Les touristes franciliens ont représenté 56 % du contingent français observé en Seine-et-Marne (+ 8 % par rapport à 2020) avec une durée moyenne de séjour s’établissant à deux jours, soit un niveau légèrement supérieur à celle des étrangers (1,8 jour). La fin du troisième et dernier confinement, intervenue, pour l’essentiel, le 19 mai 2021, explique ce regain de la fréquentation.

Val d’Europe, terre d’accueil

Dans son bilan, Seine-et-Marne Attractivité a établi le podium des territoires les plus fréquentés par les touristes durant la saison estivale 2021. Sans surprise, on retrouve Val d’Europe Agglomération en tête avec 551 000 visiteurs. Des touristes certainement attirés, pour la plupart, par la réouverture attendue de Disneyland Paris (implanté sur ce territoire, à Chessy) après plus de sept mois de fermeture. C’est la zone qui a enregistré le plus grand nombre de séjours touristiques (13 % du volume total), entre juillet et août 2021. Ces séjours ont été effectués à 55 % par des étrangers et à 45 % par des Français (dont 33 % de Franciliens). Les départements du Nord (10 %), des Bouches-du-Rhône (6 %) et du Pas-de-Calais (5 %) ont été également représentés. Pour ce qui est des visiteurs étrangers, ils sont venus majoritairement d’Allemagne (15 %), de Belgique (15 %) et des Pays-Bas (15 %). La Communauté d’agglomération Coulommiers Pays de la Brie se place juste derrière avec 367 000 visites (59 % de Français et 41 % d’étrangers), tandis que l’agglomération Marne et Gondoire occupe la troisième marche de ce podium avec 336 000 touristes (42 % de Français et 43 % d’étrangers). Quant aux six premiers mois de l’année 2021, ce sont trois autres territoires seine-et-marnais qui arrivent en tête : Paris-Vallée de la Marne (9 % des volumes d’arrivées), Roissy Pays de France (8, 6 %) et Melun Val de Seine (7, 5 %).


© Adobe Stock

240 000 visiteurs au château de Fontainebleau en 2021

Malgré la rénovation (toujours en cours) de son célèbre escalier en fer à cheval et plusieurs mois de fermeture, la bâtisse royale bellifontaine a limité les dégâts en 2021. L’un des hauts lieux du tourisme en Seine-et-Marne a, en effet, réussi à attirer 240 000 visiteurs au cours de l’année passée. Un petit miracle après une année 2020 cauchemardesque ayant coïncidé avec le début de la pandémie de Covid-19. En 2021, et avec seulement 184 jours ouvrés, le château de Fontainebleau a enregistré une hausse de fréquentation de 55 % par rapport à l’année précédente. Les festivités liées au bicentenaire de la mort de Napoléon (50 000 visiteurs pour l’exposition et 17 500 spectateurs aux reconstitutions historiques) ont beaucoup joué dans ce résultat flatteur. Les autres événements également proposés par la “Maison des siècles” (festival de l’histoire de l’art, festival Django Reinhardt et concert de Thomas Hengelbrock) lui auront finalement permis de traverser l’année 2021 de façon plutôt sereine.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 décembre 2022

Journal du03 décembre 2022

Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?