Fermer la publicité
Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

Tourisme : « La Seine-et-Marne est devenue une destination à part entière »

le - - Économie - Vie des entreprises

Tourisme : « La Seine-et-Marne est devenue une destination  à part entière »
@ DR

Pour Patrick Septiers, président du Département, les « très bons chiffres » de fréquentation de l'été 2019 prouvent que la Seine-et-Marne a gagné son autonomie en matière d'affluence touristique.

C'est en effet ce que constate l'Insee qui vient de publier ses chiffres de la saison estivale. Selon l'institut, « la Seine-et-Marne tire son épingle du jeu ». Le territoire est aussi « le seul département francilien où les clientèles non résidente et résidente ont été plus présentes en 2019 qu'en 2018 ». Et le Département de rappeler que « la Seine-et-Marne fait donc mieux qu'en 2018, année pourtant record pour le tourisme en Île-de-France ». « Je me réjouis de ces bons chiffres, qui attestent d'un dynamisme profitant à l'ensemble de l'économie seine-et-marnaise, commente Patrick Septiers. Ils sont le résultat d'une politique volontariste et d'un travail de fond menés par tous les acteurs de la filière, offices du tourisme, hébergements, gérants de sites. Ces chiffres montrent que les visiteurs ne se contentent plus de faire un aller – retour vers les sites phares du département, comme Disneyland, Vaux-le-Vicomte ou Fontainebleau. Les touristes prennent le temps de découvrir les richesses naturelles et patrimoniales de la Seine-et-Marne, qui est devenue une destination touristique à part entière. »

Il faut dire que les premières tendances de l'été 2019 en Seine-et-Marne faisaient état de très bonnes fréquentations des festivals et événements (fêtes médiévales de Provins, festival de jazz Django Reinhardt à Fontainebleau), ainsi que des musées. Le Département estime que ces tendances sont donc confirmées par l'Insee.

« Les touristes profitent plus longuement de cette authenticité de la Seine-et-Marne, qui offre une large palette d'animations et d'activités, aussi diverses qu'originales », poursuit Patrick Septiers. « Les visiteurs peuvent se balader à deux-roues sur les vélo-routes récemment aménagées, ils peuvent faire de l'escalade en forêt de Fontainebleau ou encore pêcher en rivière. Cela à proximité immédiate de Paris. C'est une force sur laquelle nous comptons miser dans les années à venir en encourageant le slow-tourisme ou la découverte de produits du terroir et du patrimoine méconnu. Le dynamisme du secteur touristique est un fort levier de développement pour notre territoire. »

Avec plus de 28 000 emplois salariés, les activités touristiques représentent 8 % des emplois seine-et-marnais, chiffre en hausse de + 6 % entre 2018 et 2019.




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer