AccueilCollectivitéLes maires ruraux se réinventent

Les maires ruraux se réinventent

La préfecture, le département, la CAF, les foyers ruraux mais aussi le monde économique étaient présents lors de l'assemblée générale des maires ruraux de Seine-et-Marne, forts désormais de quelque 160 membres.
Les maires ruraux se réinventent
© MSM - Jacques Drouhin, président de l'AMR 77, entouré de la préfète Béatrice Abolliver, de Vanik Berberian, président de l'AMRF, et du bureau de l'AMR 77.

TerritoiresCollectivité Publié le ,

« Au bout de 9 ans, l'association a une véritable légitimité sur le territoire. » La foule présente lors de l'assemblée générale des maires ruraux de Seine-et-Marne, tenue dernièrement au SDESM, n'a pas fait mentir Jacques Drouhin, président de l'AMR77. « Vous verrez que la ruralité en Seine-et-Marne est une réalité forte et vous pouvez compter sur l'inventivité de l'association au service du développement du territoire », a poursuivi le maire de Flagy à l'adresse de la préfète Béatrice Abollivier.

Évoquant les difficultés des communes, face à la baisse des dotations et des contrats aidés, Jacques Drouhin a assuré que « se résigner n'était pas dans l'ADN des maires ruraux ». Pour lui, il est donc aujourd'hui nécessaire de s'appuyer sur de nouveaux partenariats pour innover et « imaginer la mairie de demain », thème choisi lors de l'assemblée générale.

Joignant le geste à la parole, l'AMR 77 a laissé s'exprimer certains porteurs de projets prouvant que « l'espace rural est un creuset d'innovations ».

À ce titre, Dominique Valentin, de Relais d'entreprises, a présenté sa solution de réhabilitation de bâtiments publics en tiers lieux, une formule d'immobilier à destination des télétravailleurs et entrepreneurs. Ce moyen permet de relocaliser l'économie, un métier sur deux pouvant se pratiquer à distance.

Dominique Laurette a également présenté Cooplicot, une initiative de supermarché coopératif rural et périurbain prévu pour le Sud Seine-et-Marne, qui souhaite « faire circuler ce qui est produit sur notre territoire ». Avec plus de 100 adhérents, l'association cherche un bâtiment et des points de distribution.

Les maires ruraux ont enfin pu assister à la performance de slameurs de l'association Le Panorama, qui ont défendu le monde rural et leurs communes de manière ludique. Des initiatives qui ont finalement permis de faire état des projets qui permettront de réinventer et de pérenniser les communes rurales.

Une prise de conscience progressive

« Le développement du pays doit passer par une prise en compte et un développement plus important de l'espace rural, qui représente 90 % du territoire national », rappelle Cédric Szabo, directeur des maires ruraux de France, indiquant que les initiatives des communes rurales telles que celles présentées, lors de l'assemblée générale, sont « moins bien aidées ».

Ensuite, l'enjeu de l'accès aux services publics et par extension à l'outil numérique en milieu rural doit être mieux appréhendé par l'État. Enfin, si l'existence même de la commune est menacée, les pouvoirs des maires ayant été réduits progressivement, c'est à la population d'y montrer son attachement et de se mobiliser.

Aussi, l'avenir de la commune passera par une coopération plus grande avec le monde privé et les collectivités, telle la stratégie « Paris Resilient » présentée au Conseil de Paris en septembre, qui vise à tisser de nouveaux liens avec les territoires ruraux dont dépend la capitale pour se nourrir ou tirer son énergie.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?