AccueilTerritoiresCollectivitéTorcy dévoile son futur parc agricole
Agriculture

Torcy dévoile son futur parc agricole

Situé aussi sur la commune de Saint-Thibault-des-Vignes, ce projet d’envergure se concrétisera en 2023 avec une grande part dédiée à la culture maraîchère.
Le 6 septembre, Jean-François Parigi, le président du conseil départemental de Seine-et-Marne (au centre), s’est rendu sur l’emplacement du futur parc agricole de Torcy.
© DR - Le 6 septembre, Jean-François Parigi, le président du conseil départemental de Seine-et-Marne (au centre), s’est rendu sur l’emplacement du futur parc agricole de Torcy.

TerritoiresCollectivité Publié le ,

Dans un an, légumes de saison, plantes aromatiques, pieds de vigne et arbres fruitiers vont pousser le long de la Francilienne (N 104), entre les villes de Torcy et de Saint-Thibault-des-Vignes. C’est, en effet, un parc agricole, paysager et écologique qui va succéder à une friche.

C’est en 2021 que la ville de Torcy a lancé les études diagnostic faune/flore, ainsi que les démarches nécessaires pour transformer cette friche en parc agricole. Au total, ce sont 22, 5 hectares qui vont être réinventés au profit des habitants. Les 9 et 10 juillet derniers, ceux-ci ont pu avoir un avant-goût lors d’une journée portes ouvertes, tandis que le 6 septembre, c’est Jean-François Parigi, le président (LR) du Département, qui a effectué une visite champêtre.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du Plan alimentaire territorial (PAT) initié par la communauté d’agglomération Paris-Vallée de la Marne. L’idée est de favoriser une production agricole biologique locale contribuant à alimenter les cantines scolaires de Torcy. Ainsi, 4, 5 hectares seront consacrés à la culture maraîchère. Le but est de développer une agriculture biologique avec notamment une production sous serre de 5 000 m². Le site comprendra également un bâtiment de 900 m² pour stocker et conditionner les productions, ainsi qu’un espace extérieur de 400 m² pour accueillir le matériel. En revanche, la partie ouest ne sera pas cultivée, afin de préserver la biodiversité locale, les zones humides et les secteurs écologiques.

Création d’une liaison douce

La question de l’alimentation en eau est aussi au coeur du projet. Un réseau hydraulique va être ainsi créé grâce au recueil des eaux de pluie dans un bassin de rétention et à la réalisation d’un forage en bas de pente pour compléter l’apport du bassin lors des mois secs.

Sur le plan paysager, c’est aussi toute la partie est du territoire qui va être revisitée et accessible aux habitants avec notamment un cheminement partagé (piétons et cycles) et bordé par des activités pédagogiques (observatoire, panneaux d’information sur la faune et la flore, hôtels à insectes, nichoirs…) qui incitera à la promenade. Enfin, la création d’une liaison douce sur plus d’un kilomètre à travers champs permettra notamment de rejoindre l’île de loisirs Torcy-Vaires via la rénovation d’un tunnel passant sous la RD 10P.

« Avec la mise en valeur de ces terres agricoles, en conjuguant culture maraîchère et lieux de promenade, Torcy innove et redonne vie à une ancienne friche », se félicite Guillaume Le Lay-Felzine, maire (PS) de Torcy et président de la communauté d’agglomération Paris-Vallée de la Marne.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

Journal du 05 novembre 2022

Journal du05 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?