AccueilVie des entreprisesTorcy : un entrepreneur lance l'Union française des dirigeants de TPE

Torcy : un entrepreneur lance l'Union française des dirigeants de TPE

Brice Masseix, un entrepreneur seine-et-marnais, vient de créer cette association pour défendre les intérêts des dirigeants de TPE auprès des pouvoirs publics.
Torcy : un entrepreneur lance l'Union française des dirigeants de TPE
@DR

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

« Les dirigeants des très petites entreprises ont du mal à faire entendre leurs voix dans les organisations consacrées à l'entrepreneuriat. Leurs intérêts sont en effet souvent éclipsés par ceux des PME ou des grosses entreprises ». C'est le constat qui a mené Brice Masseix, fondateur de la société de restauration rapide Hotdog Farmer et de la startup Gyrofast (spécialisée dans la vente de monocycles électriques), à créer l'Union française des dirigeants de TPE (UFDTPE).

L'ancien président du BNI (Business Network International) de Thorigny-sur-Marne, engagé depuis plusieurs années dans le monde de l'entreprenariat, a souhaité créer cette association pour représenter les entrepreneurs et les dirigeants de TPE auprès des Pouvoirs publics. S'il concède que des organisations consacrées aux TPE existent déjà, il estime qu'elles visent essentiellement à développer le réseau et les affaires des entrepreneurs.

« Les organisations à visée institutionnelle sont axées sur les PME et les grosses entreprises, alors qu'il existe une différence fondamentale entre une entreprise qui emploie un salarié et une qui en emploie 50  », souligne celui qui a souhaité faire de cette association un réseau de réflexion et de proposition.

« Nous voulons des mesures qui soient décidées par les TPE pour les TPE, et pas par les grandes ou les moyennes entreprises, pour les “petits” ». Brice Masseix est actif dans le domaine associatif depuis sept ans. En 2013, il a été responsable de la Seine-et-Marne pour l'Organisation nationale des très petites entreprises (ONTPE), avant de devenir en 2017 le responsable de cette organisation à Paris. « Nous voulons faire émerger rapidement des propositions concrètes en faveur des TPE, pour éviter que les artisans et les commerçants ne soient une nouvelle fois les laissés-pour-compte du système. », explique l'entrepreneur.

L'UFDTPE organise notamment des « VisiOperos », un concept de networking en visioconférence et des tables rondes en ligne. La première conférence, organisée le 24 avril dernier sur le thème « Après le confinement, quel avenir pour les TPE ? », a réuni des responsables de différents groupements de syndicats ou réseaux de TPE comme Jean-François Ferrando, de la CNTPE, et Philippe Raspail, de TPE News.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?