AccueilTerritoiresInfos régionTempête de grêlons : pas d’état de catastrophe naturelle
Intempéries

Tempête de grêlons : pas d’état de catastrophe naturelle

Le violent orage, qui a frappé le sud du département le 19 juin, n’a pas encore débouché sur l’indemnisation des nombreuses victimes.
Tempête de grêlons : pas d’état de catastrophe naturelle

TerritoiresInfos région Publié le ,

Malgré d’importants dégâts provoqués sur les habitations et les véhicules par des grêlons aussi gros que des balles de golf, la préfecture de Seine-et-Marne n'a pas souhaité reconnaître l'état de catastrophe naturelle. Une décision qui a provoqué la colère de tous les sinistrés décidés à se faire entendre. En effet, actuellement, la grêle est difficile à relier à ce statut juridique. Ce sont pourtant de nombreuses villes et villages qui ont été touchés dans les secteurs de Souppes-sur-Loing, Nemours, Moret-sur-Loing et Montigny-sur-Loing. On ne compte plus les pare-brises éclatés, les carrosseries impactées, les toitures éventrées, les voitures et vérandas sinistrées et les antennes abîmées. Autant de dégâts matériels que les assurances des particuliers devront prendre à leur charge en attendant un revirement des services de l’Etat.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 20 août 2022

Journal du20 août 2022

Journal du 13 août 2022

Journal du13 août 2022

Journal du 06 août 2022

Journal du06 août 2022

Journal du 30 juillet 2022

Journal du30 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?