AccueilTerritoiresCollectivitéTélétravail : le Département s'appuie sur StarLeaf

Télétravail : le Département s'appuie sur StarLeaf

Grâce à cette plateforme numérique, la collectivité territoriale seine-et-marnaise assure la continuité du service public depuis le début de la crise sanitaire.
Télétravail : le Département s'appuie sur StarLeaf
©Département77

TerritoiresCollectivité Publié le ,

Cela fait maintenant un an que la Direction du système d'information et du numérique (DSIN) du Département a généralisé la pratique du télétravail. Pour cela, elle peut compter sur les solutions apportées par la start-up anglaise StarLeaf, fournisseur majeur en matière de visioconférence.

Ainsi, lors du premier confinement, en mars 2020, le Département est passé, en l'espace d'une semaine, de 50 à 1 500 collaborateurs en télétravail à temps plein (sur un total de 5 000 agents répartis sur 60 sites). En seulement 24 heures, la collectivité a même réussi à adapter ses configurations système et ses réseaux. Des groupes de 300 utilisateurs ont été ensuite créés, pouvant travailler à tour de rôle par demi-journée. L'outil numérique StarLeaf a d'abord été mis au service des élus et des directeurs, puis son utilisation a été généralisée. Un pic a d'ailleurs été atteint à 600 000 minutes sur un mois et le nombre d'accès aux bureaux virtuels a été porté à 1 700 pour gérer cette affluence. Les séances départementales ont pu être également maintenues.

« L'agilité et la rapidité ont été les maîtres-mot pendant cette installation, explique Christine Bertrand, directrice des systèmes d'information et du numérique au sein du Département. Grâce à nos partenaires Citrix et StarLeaf, cette période délicate s'est très bien déroulée. Nous avons été d'ailleurs le premier département à organiser une séance en visio. »

Même satisfaction affichée par Olivier Taché, technicien multimédia référent : « Fin, 2019, nous avions déjà eu l'occasion de tester StarLeaf lors des grèves de transport, mais avec le premier confinement, il a fallu s'organiser et développer nos outils en une semaine. La plateforme a permis à chaque collaborateur de pouvoir télétravailler deux à trois jours par semaine. Les usages de travail se sont transformés d'une manière fluide et rapide et l'intuitivité du bureau virtuel de StarLeaf a été très appréciée. »

Du côté de la start-up, on tient également à souligner cette collaboration fructueuse. « L'enjeu principal était de mettre rapidement en place un dispositif clair dans un contexte particulièrement trouble, souligne Vincent Thau, responsable commercial. Grâce à la simplicité et à la flexibilité de nos outils, nous avons pu ainsi accompagner les élus et les collaborateurs du Département. »

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?