AccueilArt de vivreTay Nguyen, un artiste de… marques

Tay Nguyen, un artiste de… marques

Résidant en Seine-et-Marne, ce peintre, architecte et designer met son art au service de campagnes de communication.
Tay Nguyen, un artiste de… marques
@ DR

Art de vivre Publié le ,

Sa passion pour la peinture a débuté à 10 ans. Mais Tay Nguyen, né au Vietnam en 1987, est également diplômé en architecture d'intérieur. En 2015, l'artiste débarque en France. C'est le coup de foudre et il décide de s'y installer, plus précisément à Mitry-Mory. En 2016, sa création “Age of Moon”, exécutée à l'aquarelle et à l'encre, remporte le prix du public de la meilleure œuvre au salon de Saint-Thibault-des-Vignes. La Seine-et-Marne l'a définitivement adopté.

Nguyen Tay a appris seul à maîtriser l'aquarelle sur soie et l'encre de Chine. A travers son œuvre, on retrouve une grande sensibilité pour la femme. Ses personnages féminins évoquent sa mère et son métier de couturière. Son enfance et la nature, à travers la faune et la flore, constituent son autre source d'inspiration.

Ce véritable parti pris l'a amené à collaborer avec de grandes marques. En 2018, il réalise ainsi la bouteille “Vietnam” pour Heineken et en 2019, il crée le visuel du coffret des gâteaux de lune pour l'enseigne asiatique Paris-Store. En mars, cette œuvre a été exposée au “Cowork de Bussy” à Bussy-Saint-Georges, puis au café-restaurant “L'escale de Jossigny”. Une façon pour Tay d'afficher sa solidarité envers les commerçants seine-et-marnais touchés par la crise sanitaire. Si la situation le permet, il exposera ses œuvres en avril aux salons Hoche, à Paris.

Tout récemment, Tay Nguyen a créé le visuel de la campagne de communication d'Orange Money, filiale spécialisée dans les transferts d'argent à l'étranger et qui a pénétré le marché asiatique, via le Vietnam. « Pour accompagner ce lancement, nous nous sommes naturellement tournés vers Tay qui incarne le mieux le Vietnam sur le plan culturel », souligne Bruno Guivarch, responsable chez Orange Money. « Nous lui avons donné carte blanche et l'œuvre qu'il nous a offerte illustre parfaitement son monde, entre réalité et rêverie. » Une sensation confirmée par l'artiste lui-même : « J'ai voulu reproduire des émotions et offrir un voyage aux contemplateurs. Je veux qu'ils se sentent bien. »

Poète, Tay est aussi un artiste engagé. Voulant dénoncer la récente vague de racisme dont ont été victimes des femmes asiatiques aux Etats-Unis, il a dessiné le visage d'une femme portant un masque et levant le poing avec le hashtag #StopAsianHate. Solidaires de ce mouvement, des manifestants, réunis le 24 mars à Paris, ont arboré le dessin de l'artiste vietnamien, qui a été également partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Le talent de Tay Nguyen a dépassé les frontières de la Seine-et-Marne.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?