AccueilTerritoiresCollectivitéSylvie Bouchet-Bellecour, d'infirmière à maire d'Héricy

Sylvie Bouchet-Bellecour, d'infirmière à maire d'Héricy

Au sud-est de Melun, Héricy est une petite ville de 2 556 âmes. Sylvie Bouchet-Bellecour en est la maire sans étiquette depuis 2014. Elle est également vice-présidente de la communauté d'agglomération du Pays de Fontainebleau.
Sylvie Bouchet-Bellecour, d'infirmière à maire d'Héricy
© DR

TerritoiresCollectivité Publié le ,

Infirmière urgentiste à l'APHP, puis en exercice libéral, avec également un parcours humanitaires, sans compter un engagement pour soutenir la cause des enfants dans le monde, Sylvie Bouchet-Bellecourt a mis sa carrière entre parenthèses depuis son élection. « J'ai souhaité mettre en place très rapidement une politique de proximité, avec des réunions de quartiers plusieurs fois par an pour traiter des problèmes très locaux : voirie, voisinage, incivilités, sécurité… des réunions de riverains à proximité de nouvelles constructions par exemple, des réunions publiques pour les grands projets : aménagement de la place, PLU... »

Elle a ouvert des commissions pour tous les Héricéens, créé un conseil des sages et, prochainement, un conseil des jeunes. Sylvie Bouchet-Bellecour a également mis en place un partenariat avec les acteurs locaux : maison de retraite, lycée…, un nouveau site internet et une page Facebook, ainsi que la réalisation de petits films diffusés sur ces deux supports. « Nous avons créée une école de musique une participation citoyenne et une agence postale communale suite à la fermeture de la poste. Le renforcement de la sécurité sur certaines voies par la pose d'écluses et de radars pédagogiques.

Nous avons fait de l'action sociale une priorité afin d'améliorer le quotidien des Héricéens en difficulté. Nous sommes à l'origine de nouveaux événements culturels : plus d'expositions sur des thèmes divers, des concerts, un salon du livre jeunesse, un salon de la sculpture, la fête de la musique… le passage au zéro phyto, ce qui génère plus de travail pour le service technique ainsi qu'une nouvelle organisation. Une opération berges saines. Les Héricéens récompensés : maisons fleuries, maisons illuminées, mentions au bac, diplômes du travail. Et enfin, accueil des nouveaux habitants ».

Madame le maire confie ses grands projets pour la fin de l'année et pour 2019, l'aménagement d'une place
au centre de la commune, ce qui nous l'espérons va créer du lien social, et la création d'une petite halte garderie. » Elle intervient également en matière de logements et d'emploi : « Deux lotissements sont prévus. Un premier avec du collectif : 50 logements, dont 25 aidés ; un autre de 30 habitations. En matière d'emploi, un petit complexe événementiel va créer quelques emplois locaux, mais nous sommes une petite commune, il n'est donc pas facile de créer de l'emploi. »
Sa carrière d'infirmière est très utile au quotidien dans ses fonctions de maire « J'ai une certaine habitude d'écoute, même pour les petits problèmes, de la compréhension. J'ai une empathie naturelle, et surtout une grande patience. Je sais donner des réponses et rassurer. Chaque personne est importante et mérite d'être écoutée. Je veux être honnête envers et contre tout… »

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?