AccueilActualitéSociétéSuicide d’un policier à Noisiel
Drame

Suicide d’un policier à Noisiel

Agé de 30 ans, cet agent a mis fin à ses jours le 15 janvier à son domicile.
Suicide d’un policier à Noisiel
© Adobe Stock

ActualitéSociété Publié le ,

La série noire se poursuit dans les rangs de la police nationale avec un troisième suicide en l’espace de 48 heures, le 5e depuis le début de l’année. Cette fois, c’est un membre de la brigade de recherches etd’investigations financières (BRIF), dépendante de la direction régionale de la police judiciaire (DRPJ), qui s’est donné la mortchez lui, à Noisiel, avec une arme à feu. Les raisons de son geste demeurent, pour l’instant, inconnues. Sur Twitter, la préfecture de police de Paris a tenu à saluer la mémoire de ce policier originaire de Brest.

Pour faire face à ces drames récurrents, le ministère de l’Intérieur a mis en place deux dispositifs. Un numéro de téléphone (0 800 95 00 17) est disponible tous les jours de 5 heures à 23 heures pour les fonctionnaires victimes d’agressions ou de menaces et une cellule de soutien psychologique est également ouverte 24h/24 (0 805 23 04 05).

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 30 avril 2022

Journal du30 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?