Fermer la publicité
Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

Statut SASU : avantages de cette forme juridique

le - - Économie - Vie des entreprises

Statut SASU :  avantages de cette forme juridique
© DR

Une SASU est une société par actions simplifiées unipersonnelle. C'est une forme juridique qui convient à des exigences très différentes. En effet, ses règles sont particulièrement souples dans la mesure où l'associé unique met en place lui-même les statuts et prend seul toutes les décisions relatives à l'entreprise. Cette forme juridique présente des avantages et des inconvénients que nous allons évoquer !

Les avantages de la SASU

Une protection sociale avantageuse

En tant que président de la SASU vous ne cotisez pas au SCI (ex RSI). Effectivement, vous êtes assimilé-salarié, et pouvez donc bénéficier du régime général de la sécurité sociale avec tous les avantages que cela apporte sur le plan social.

Une grande liberté de fonctionnement

En ce qui concerne la rédaction des statuts de la SASU, vous bénéficiez de la souplesse de fonctionnement de cette forme juridique. En tant qu'associé vous pouvez fixer à votre guise les règles d'organisation de la société. Cette étape, qui peut s'avérer plutôt ardue dans le cas de la création d'une SAS (compte tenu du nombre d'associés) est d'ailleurs plus simple dans le cas d'une SASU. Cette liberté existe aussi au quotidien, car dans une SAS, il faut faire de nombreuses assemblées générales ordinaires et extraordinaires pour se mettre d'accord. Mais dans le cas d'une SASU vous êtes le seul maître à bord !

Votre responsabilité d'associé unique est limitée !

La SASU est une structure juridique qui vous offre une véritable protection. En effet, avec le statut SASU votre responsabilité est limitée au montant des apports.

Cela implique que votre patrimoine personnel et le patrimoine de votre société ne sont pas confondus d'un point de vue juridique. Donc, si votre SASU se trouve difficulté, vous courrez peu de risque.

Montant du capital libre

Le capital d'une SASU, qui est constitué d'apports en numéraire, d'apports en nature ou bien d'apports en industrie est complètement libre. En effet, vous pouvez fonder une SASU avec un capital d'un euro ! Vous pouvez aussi opter pour le capital variable. Cela vous permet de ne pas avoir à faire une demande de modification du capital social qui est couteuse si vous voulez modifier votre capital social initial.

Les apports en numéraire doivent être placés chez un notaire à la Caisse des Dépôts et des consignations ou bien sur un compte bancaire dédié. La somme sera débloquée lorsque vous présenterez l'extrait K-bis qui servira à prouver de l'immatriculation de votre société.

Passage facile de la SASU à la SAS

Vous souhaitez travailler avec d'autres associés ? Grâce à la grande souplesse de cette forme juridique, la transition de la SASU vers la SAS (et inversement) est extrêmement simple. Cela constitue un avantage important pour si vous êtes lanceur d'un projet ambitieux !

Une fiscalité avantageuse !

Si en tant qu'associé unique de la SASU vous décidez de vous verser des dividendes, vous n'avez pas à payer les cotisations sociales. Vous bénéficiez aussi d'une fiscalité avantageuse grâce à la distribution de dividende possible au faible taux de taxation, 30% suite à la Flat Tax ! De plus l'imposition est très faible pour les mandataires. En effet, elle représente seulement 8% de contribution sociale généralisée et du revenu disponible.

Les inconvénients de la SASU

Obligation de nommer un commissaire aux comptes

À l'instar de la SAS, l'associé unique de la SASU doit obligatoirement nommer un commissaire aux comptes, dans trois conditions :

• Si le bilan de la société est supérieur à 1 million d'euros ;
• Si le CA hT de la société est supérieur à 2 millions d'euros ;
• Si la société compte au moins 20 salariés.

Une constitution rigoureuse et un coût de gestion élevée

Bien qu'elle soit un peu moins complexe que celle d'une SAS, la création d'une SASU est tout de même assez compliquée sur le plan juridique. Il est donc fortement recommandé de faire appel à un professionnel, au moins pour la rédaction des statuts, et cela engendre évidemment un coût supplémentaire. Qui plus est, le coût de gestion est plus élevé que les formes individuelles. En effet, en tant qu'associé unique vous êtes contraint d'avoir un registre des décisions et de communiquer tous les procès-verbaux du centre des formalités des entreprises CFE

Des charges sociales plus élevées que l'EURL et pas de chômage

Votre rémunération de président de SASU est soumise aux charges sociales salariales et patronales. Il faut noter que leur montant est plus élevé que dans le cas d'une EURL car pour une SASU il représente 70% de votre salaire. De plus, vous ne cotisez pas pour l'assurance chômage, et ne pouvez donc pas par conséquent pas en bénéficier.




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer