AccueilVie des entreprisesSinclair Vouriot : « Les parcs d'entreprises connaissent un certain succès »

Sinclair Vouriot : « Les parcs d'entreprises connaissent un certain succès »

Aménagement 77, une société d'économie mixte d'aménagement et de construction dont les deux actionnaires principaux sont le Conseil départemental (65 %) et la Caisse des dépôts (25 %), a opté récemment pour une nouvelle stratégie territoriale. Sinclair Vouriot, son président, en détaille les contours relativement à l'immobilier d'entreprise.
Sinclair Vouriot : « Les parcs d'entreprises connaissent un certain succès »
@ DR

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

Comment Aménagement 77 entend élargir sa palette d'actions, notamment concernant le développement d'immobilier d'entreprises dans les zones plus ou moins tendues de la Seine-et-Marne ?

Depuis 2018, les actionnaires de la SEM ont unanimement souhaité affirmer notre positionnement en tant qu'opérateur de la solidarité territoriale en matière d'aménagement et d'immobilier. Désormais, la valeur ajoutée que nous produirons sur nos opérations sera réinvestie sur d'autres projets portés par la SEM sur les territoires les plus fragiles. Nous allons diversifier nos activités en développant davantage de projets immobiliers, à la fois des logements et des locaux d'activités. Concernant plus précisément l'immobilier d'entreprises, à titre d'exemple, nous travaillons actuellement, à proximité de Marne la Vallée, sur le développement de locaux d'activités modulables de 300 à 800 m², adaptés aux besoins des PME-PMI. Nous portons ces opérations dans le cadre de partenariats avec le secteur privé, de façon à associer nos compétences et nos expériences respectives.

Comment fonctionne ce type de développement immobilier ?

En Seine-et-Marne, les parcs d'entreprises connaissent un certain succès, notamment du côté de Marne-la-Vallée. Ils sont bien adaptés aux petites et moyennes entreprises. Cette catégorie de produit est structurée de telle sorte qu'elle permet d'associer dans un même lieu différents types d'activités : un peu de production, quelques bureaux et du stockage. Ils répondent à de vrais besoins sur des secteurs tels que l'artisanat, le BTP ou le tertiaire. Bien localisés, ces sites facilitent les logiques de distribution des entreprises. La Seine-et-Marne dispose à cet égard d'un réseau routier dense, qui constitue un facteur favorable de développement économique. Si ce type de projet a connu un réel ralentissement durant la crise, nous sentons que la dynamique est relancée depuis deux à trois ans. Beaucoup d'entrepreneurs font le choix aujourd'hui de l'acquisition immobilière, alors qu'ils privilégiaient plutôt la location ou le maintien de leurs équipes dans des locaux inadaptés par le passé. Sur la base de ce que nous pouvons constater, la commercialisation des locaux d'activités est donc actuellement d'un bon niveau, surtout dans les zones denses, proches de la métropole parisienne.

Sur votre métier historique d'aménageur, parvenez-vous à séduire facilement des promoteurs en immobilier d'entreprises ?

Les promoteurs répondent avant tout aux besoins exprimés par leurs clients. Ils ne vont donc pas lancer d'opérations dans des zones où les entrepreneurs ne souhaitent pas s'installer. Quand la demande est dynamique, comme aujourd'hui, les promoteurs peuvent être tentés d'intervenir sur des secteurs un peu plus éloignés des zones stratégiques. L'évolution du marché foncier peut également les y inciter. Cela relève encore davantage du signal faible que de la tendance lourde mais on peut ponctuellement le constater.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?