Fermer la publicité
Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

Seine-et-Marne Attractivité Immobilier d'entreprise : L'analyse des transactions

le - - Territoires - Infos région

Seine-et-Marne Attractivité Immobilier d'entreprise : L'analyse des transactions
© DR

Dans le cadre de l'animation de son Club de l'immobilier d'entreprise associant l'ensemble des acteurs de l'immobilier d'entreprise œuvrant dans le département, Seine-et-Marne Attractivité s'apprête à publier les tendances de ce marché à travers l'analyse des transactions de 2018 pour trois actifs : les locaux d'activités, les bureaux et les entrepôts.

Dans cette étude, Seine-et-Marne Attractivité a pris exclusivement en compte les transactions aux entreprises qui vont occuper le bien, excluant ainsi les opérations d'investissement ou de promotion. A travers les chiffres, la Seine-et-Marne a confirmé l'année dernière sa vocation de terre d'accueil des TPE et PMI/PME. La demande placée pour des locaux d'activités recueille plus de la moitié du nombre des transactions. Globalement, tous les actifs confondus, bureaux - locaux d'activité - entrepôts, le marché de l'immobilier d'entreprise affiche une certaine stabilité en nombre de transactions depuis une dizaine d'années.

Selon Seine-et-Marne Attractivité, quelques belles entreprises s'implantent ou vont s'implanter sur le territoire. Les trois premières vont construire ou sont en train de construire leur bâtiment.

- Deloitte, célèbre cabinet d'audit et de conseil, va implanter un centre de formation pour 500 personnes sur Bailly-Romainvilliers. La livraison du bâtiment de 9 000 m² est prévue en 2021.

-Iris Ohyama, leader mondial dans les boites de rangement en plastique qui implante son siège social et son unité de fabrication France sur Lieusaint avec la création pure de 150 emplois sur un bâtiment de 60 000 m².

- Plasson, leader en raccord plastique, qui déménage de Servon pour pouvoir étendre son activité également sur Lieusaint (6 700 m², maintien de 30 emplois sur la Seine-et-Marne et projet de créations).

- Tereos, numéro deux mondial de la production a racheté les anciens locaux de la Française des Jeux pour y créer un centre opérationnel pour l'Europe à Moussy-Le-Vieux. Le groupe va y rassembler, d'ici la fin de l'année 2018, près de 500 salariés issus des fonctions support et actuellement répartis sur environ 10 sites en France et en Belgique.

- Cdiscount, e-commerçant, complète ses implantations seine-et-marnaises de Saint-Mard (deux bâtiments de 40 000 et 50 000 m²) et Réau (60 000 m²) par la location de 80 000 m2 de surface logistique répartie en quatre bâtiments de près de 20 000 m2 chacun sur le Parc de Moissy-Chanteloup.

Les tendances par secteur

Locaux d'activités

Le marché des locaux d'activités affiche une belle performance, tant en nombre de transactions qu'en nombre de mètres carrés transactés. Ce sont les petites surfaces qui sont une nouvelles fois plébiscitées par les entreprises avec les transactions inférieures à 1 000 m² qui représentent 74 %.

Bureaux

Malgré un laborieux premier semestre, le nombre de mètres carrés transactés, est dans la moyenne des cinq années précédentes avec 50 000 m².

Logistique

Ne sont comptabilisées que les transactions de plus de 5 000 m² en entrepôts. L'année 2017 a été euphorique avec 11 transactions pour un volume record de 607 000 m², grâce à un second semestre extrêmement dynamique. Pour 2018, Seine-et-Marne Attractivité enregistre un essoufflement visible avec 12 transactions, dont une seule qui enregistre plus de 50 000 m².

Jusqu'à l'année dernière, la tranche des “XXL” était en continuelle hausse mais en 2018 la répartition entre les différents créneaux de surfaces apparait plus équilibrée et on constate un réel report sur l'existant. Les difficultés administratives (obtention de l'agrément pour s'implanter), les taxes associées et surtout les tensions sur le foncier sont des réels freins à des projets d'implantation et les délais de décision se font de plus en plus longs. Une seule sortie en blanc enregistrée : Goodman va livrer un bâtiment en blanc de 32 000 m² au printemps 2019 sur le secteur très prisé par les entreprises de Bailly-Romainvilliers.

Seine-et-Marne Attractivité précise que ces chiffres 2018 n'indiquent encore qu'une tendance.




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer