AccueilInfos régionSécurité routière: Edouard Philippe annonce des chiffres «historiques» à Coubert

Sécurité routière: Edouard Philippe annonce des chiffres «historiques» à Coubert

Le Premier ministre s'est rendu dernièrement au centre de réadaptation de Coubert pour défendre le bilan de la mesure dite des 80 km/h.
Sécurité routière: Edouard Philippe annonce des chiffres «historiques» à Coubert
© DR

TerritoiresInfos région Publié le ,

Accompagné du ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, et de la secrétaire d'Etat auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé Christelle Dubos, Edouard Philippe s'est réjoui des chiffres « historiques » de l'année passée en matière de sécurité routière. « En 2018, 3 259 personnes perdu la vie en métropole, soit 189 morts de moins qu'en 2017 », a-t-il annoncé après avoir échangé avec le personnel du centre, des équipes de secours et des polytraumatisés de la route. C'est aussi 3 950 blessés de moins qu'en 2017, avec un nombre de blessés hospitalisés en baisse de 25 %. « Oui nous sommes capables collectivement de réduire la mortalité, le nombre d'accident et leur gravité », a asséné le Premier ministre.

Remerciant ensuite tous les acteurs en la matière et le personnel du centre pour leur action « remarquable », Edouard Philippe a toutefois invité les responsables politiques à une « grande vigilence ». Il serait pour lui « inouï » de « prendre des mesures qui pourraient conduire à une nouvelle hausse du nombre de morts sur les routes », la mesure des 80 km/h ayant été intégrée au « Grand débat ». Prenant l'exemple de la détérioration des chiffres après une baisse sans précédent de la mortalité en 2013, le Premier ministre incite tous les acteurs de la sécurité routière à ne pas baisser la garde.

Un fonds de soutien créé

Le Premier ministre a également annoncé que « le surplus » des amendes liées à l'abaissement de la vitesse sur le réseau secondaire sans séparateur central serait dirigé vers le financement projets visant notamment à améliorer l'accompagnement des personnes accidentées. En 2019 ce seront ainsi quelque 26 millions d'euros qui seront « mis à disposition de ces établissements et associations ».

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?