Fermer la publicité
Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

SDESM : La transition énergétique dans tous ses états

le - - Territoires - Collectivité

SDESM : La transition énergétique dans tous ses états
@ DR

La cérémonie des vœux du Sdesm, organisée dernièrement à Brie-Comte-Robert, a notamment été l'occasion de récompenser trois communes.

« Il faudra que l'on s'y mette tous, des efforts individuels et collectifs sont nécessaires. Nous n'avons plus le temps d'attendre ». Le président du Syndicat départemental des énergies de Seine-et-Marne (Sdesm), Pierre Yvroud, a d'emblée insisté, lors de ses vœux organisés à Brie-Comte-Robert, sur la nécessité d'entrer de plain-pied dans la transition énergétique. L'élu a notamment projeté la vidéo d'une interview qu'il a réalisée avec le physicien Aurélien Barrau. Pour ce lanceur d'alerte, « la situation est totalement dramatique : en une seule décennie la biomasse s'est effondrée de 67 % ». Le physicien rappelle que « la vie est en train de mourir sur terre » et qu'il ne s'agit pas « d'une crainte, d'une prédiction, mais bien d'un bilan ». Pour lui, les tergiversations ne sont donc plus de mise.

Le président du Sdesm a ensuite souhaité mettre à l'honneur (pour la deuxième année consécutive) les villes engagées dans la transition énergétique.

Après une remise de diplôme reconnaissant les actions entreprises par six communes adhérentes du Sdesm (qui en compte 443), dans les secteurs de l'éclairage public et de l'énergie, trois d'entre elles ont été récompensées par un jury indépendant (composé des représentants de la DDT, de l'AREC, du CAUE et des lauréats de 2019).

Le premier prix a été remis à Ghislaine Harscoët, maire de Fontenailles (1 075 habitants), pour la création d'une liaison douce en éclairage dynamique et intelligent avec détecteurs de présence et la rénovation de 60 % de l'éclairage public.

Le deuxième prix est revenu à Daniel Aimar, maire de Féricy (610 habitants), pour l'installation d'une centrale photovoltaïque (d'une puissance de 30 kWc) sur la toiture d'un local technique municipal de 150 m².

L'award de bronze a été décerné à Marième Tamata-Varin, maire de Yèbles. La commune a fait installer un mât solaire pour assurer la sécurité d'un abri bus isolé. Le parc de l'éclairage public a aussi été rénové à hauteur de 95 %.

S'agissant du prix spécial climat, c'est la communauté d'agglomération de Marne-et-Gondoire, présidée par Jean-Paul Michel, qui a été désignée lauréate.




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer