AccueilInfos régionRoissy CDG : l'enquête publique du Terminal 4 reportée à l'automne

Roissy CDG : l'enquête publique du Terminal 4 reportée à l'automne

Le Groupe Aéroports de Paris a annoncé le report de cette procédure, lié à la crise du nouveau coronavirus.
Roissy CDG : l'enquête publique du Terminal 4 reportée à l'automne
@ DR

TerritoiresInfos région Publié le ,

"Compte tenu du contexte de crise sanitaire actuel et des délais des procédures d'autorisation administrative qui en découlent, le Groupe ADP a décidé de reporter l'enquête publique liée au projet d'aménagement de l'aéroport Paris-Charles de Gaulle du terminal 4 à l'automne 2020". C'est le gestionnaire des aéroports franciliens, qui avait prévu au départ de la faire démarrer au printemps 2020, qui a annoncé ce report de l'enquête publique. Elle doit permettre au groupe d'obtenir l'autorisation environnementale unique qui est requise pour ce genre de constructions.

Le groupe prévoit concrètement la création de réseaux de dessertes routière et ferrée internes à la plateforme, d'aires de stationnement et de voies de circulation d'avions, et d'un ensemble de bâtiments.

"Le projet d'aménagement de l'aéroport Paris-Charles de Gaulle et du Terminal 4 répond au besoin d'amélioration du fonctionnement de l'aéroport et à celui, de plus long-terme, d'accueil du trafic aérien", a rappelé ADP. Il s'agira en effet d'accueillir, à l'embarquement et au débarquement, entre 35 et 40 millions de passagers par an à l'horizon 2040. "Cette perspective de long-terme n'est pas remise en cause par la situation que nous observons aujourd'hui", a tenu à préciser le groupe.

Au démarrage de la concertation, les premiers coups de pelleteuse étaient prévus pour le premier semestre 2021, tandis que les différentes phases de livraison prévoyaient un achèvement total du projet en 2037.

Les aménagements prévus

Les aménagements envisagés, sur une zone de 167 ha au centre de la plateforme aéroportuaire, comprennent le déploiement de certains dispositifs de mobilité interne et la création d'un pôle multimodal de transport, faisant notamment l'interface avec la future gare de la ligne 17 du Grand Paris Express. Le terminal doit ainsi permettre de fluidifier les déplacements, notamment par la rationalisation des contrôles et des différents process, ainsi que la personnalisation du parcours et l'accompagnement « porte à porte ». Cette évolution s'appuiera notamment sur les nouvelles technologies numériques et des dispositifs dits "innovants".
Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?