AccueilTerritoiresCollectivitéRénovation énergétique : les collectivités s’engagent

Rénovation énergétique : les collectivités s’engagent

Porté par l’opérateur public Île-de-France Énergies (IDFE), le nouveau programme national de rénovation énergétique des copropriétés a été lancé en octobre 2021. Baptisé “Rénovons collectif”, il concerne 86 500 copropriétés (56 722 en Île-de-France).
Rénovation énergétique : les collectivités s’engagent
© Adobe Stock

TerritoiresCollectivité Publié le ,

Dévoilé le 4 avril, le dernier rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a dressé un constat alarmant de l’ampleur à venir du dérèglement climatique. Il a également décliné un éventail de solutions pour réduire les émissions de gaz à effet de serre dans différents secteurs, dont celui du bâtiment. En 2019, celui-ci représentait 21 % des émissions mondiales avec 70 % de la demande en énergie absorbée par les logements résidentiels. D’où l’initiative d’Île-de-France Energies avec la mise en œuvre de “Rénovons collectif”, premier programme à toucher autant de copropriétés en France. Son objectif principal est de sensibiliser le plus largement possible à la rénovation énergétique les 20 millions d’habitants des territoires concernés. Pour cela, cette opération est financée par le dispositif gouvernemental “Certificats d’économie d’énergie” (CEE) et bénéficie d’un budget de 13,7 millions d’euros.

Un enjeu collectif majeur

Massifier la rénovation énergétique des copropriétés pour tendre vers une plus grande sobriété énergétique, tel est l’enjeu de ce programme. En France, le secteur du bâtiment est, en effet, à l’origine de 25 % des émissions de gaz à effet de serre et de près de 45 % de la consommation d’énergie finale. En France, un tiers des ménages vivent en copropriété, ce qui représente 9, 7 millions de logements. La rénovation énergétique apparaît donc comme un levier efficace pour lutter contre le réchauffement climatique, réduire les factures d’énergie, améliorer le confort des habitants et valoriser les actifs immobiliers. La loi prévoit d’ailleurs que la totalité du parc immobilier français atteigne le niveau “bâtiment basse consommation” (BBC) d’ici 2050. Pourtant, les demandes concernant ce type de travaux, notamment dans les copropriétés, demeurent encore trop peu nombreuses.

Des acteurs mobilisés

Aujourd’hui, ce sont donc 51 collectivités territoriales lauréates de l’appel à manifestation d’intérêt qui s’engagent concrètement à développer les projets de rénovation énergétique au sein des copropriétés. Dès cette année, mais également en 2023, elles bénéficieront d’outils, de méthodologies et de financements pour les accompagner dans leurs démarches de sensibilisation. Île-de-France Énergies a d’ailleurs déjà réuni l’ensemble des partenaires de ce projet (collectivités, espaces conseils France Renov, Agence nationale de l’habitat…), afin de leur présenter les outils et les actions dédiés à “Rénovons collectif”. Une journée d’échanges et de réflexion a été organisée avec notamment la mise en place de différents ateliers autour du rôle des collectivités dans ce programme qui vise une transformation responsable. À titre d’exemple, les communautés d’agglomération Melun Val de Seine et Paris-Vallée de la Marne se sont engagées à créer un annuaire répertoriant tous les professionnels spécialisés en rénovation énergétique. À noter également que la Fédération française du bâtiment Île-de-France Est (BTP 77), dont les locaux se trouvent à Dammarie-les-Lys, est également partie prenante de cette opération d’envergure en sa qualité d’actionnaire d’Île-de-France Energies.

© Adobe Stock

Multiplier les projets

Une augmentation radicale du nombre de projets de rénovation énergétique doit donc s’opérer pour remplir les objectifs de décarbonation que se sont fixés les Etats. Le but de cette prise de conscience est également de réduire drastiquement notre dépendance aux énergies fossiles importées et d’éradiquer la précarité énergétique, problématiques mises en lumière par l’actuelle guerre en Ukraine. C’est clairement l’objectif visé par le programme “Rénovons collectif”, dont l’ambition, on le répète, est de stimuler massivement la demande de rénovation en copropriété sur tout le territoire. Avec des axes d’action s’adressant à la fois aux collectivités territoriales, aux copropriétaires, aux syndics et aux professionnels de la rénovation, ce dispositif doit permettre la multiplication des projets de rénovation des copropriétés d’ici fin 2023 via différentes initiatives de sensibilisation.

Campagne de communication

Afin d’obtenir l’adhésion d’un large public de copropriétaires, une vaste campagne nationale de communication débutera en juin. 360 événements, des sessions de formations et d’informations, ainsi qu’une opération géante de boîtage (envoi de 1 130 000 courriers) seront organisés un peu partout en France à destination des 4 000 copropriétaires et des syndics. “Rénovons collectif” souhaite, en effet, les associer (ainsi que les professionnels de la rénovation), afin qu’ils deviennent les véritables acteurs de cette transformation. « L’engagement des territoires et des élus témoigne d’une prise de conscience sans équivoque. Les efforts nécessaires pour lutter contre le réchauffement climatique, la dépendance et la précarité énergétiques doivent se faire à travers des dynamiques communes. Île-de-France Énergies se félicite de l’engagement des 51 collectivités. C’est une première étape dans l’effort collectif de transformation durable des habitations », se réjouit Raphaël Claustre, directeur général d’IDFE.

Île-de-France Energies

Anciennement Energies POSIT’IF, Île-de-France Energies (IDFE) est un opérateur créé en 2013 par la Région Île-de-France. Parmi ses actionnaires, on note la présence de 11 collectivités territoriales (dont le Département de Seine-et-Marne), trois syndicats de l’énergie et des acteurs privés. Spécialiste de la rénovation énergétique des copropriétés franciliennes de plus de 50 logements, il a pour objectif de diminuer leur vulnérabilité énergétique et de leur apporter des solutions clés en main. En 2018, IDFE a remporté l’appel à programmes “Certificats économies d’énergie“ (CEE) initié par le ministère de la Transition écologique dans le cadre de son dispositif “Rénovation des immeubles de copropriété en France“ (RECIF). Lancé en octobre 2021, le programme “Rénovons collectif“ a pris le relai pour une durée de deux ans. L’offre d’Île-de-France Energies va de l’audit à l’étude de maîtrise d’œuvre en passant par l’assistance à maîtrise d’ouvrage, la réalisation d’un plan de financement et le suivi de chantiers. IDFE accompagne totalement les copropriétaires dans leurs projets et leur garantit 40 à 70 % d’économies d’énergie.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 mai 2022

Journal du28 mai 2022

Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?