AccueilInfos régionRenforts médicaux : l'Agence régionale de santé lance une appli

Renforts médicaux : l'Agence régionale de santé lance une appli

L'ARS et la start-up en santé MedGo ont lancé #Renforts-Covid, une interface digitale qui permet à des étudiants, professionnels actifs ou retraités de venir en renfort des établissements de santé et médicaux-sociaux.
Renforts médicaux : l'Agence régionale de santé lance une appli
@ DR

TerritoiresInfos région Publié le ,

Grâce à cette application, les personnes qui se déclarent mobilisables peuvent proposer leurs services aux établissements qui en exprimeront le besoin. L'Agence régionale de santé (ARS) compte bien recruter un maximum de personnels.

En effet, la lutte contre le Covid-19 mobilise l'ensemble des établissements de santé et leurs soignants. Aussi, « les prochaines semaines seront déterminantes dans la lutte contre l'épidémie et les établissements devront faire face à un afflux important de patients – alors même que les activités de soin doivent continuer, dans tous les secteurs d'activité ». C'est l'urgence de la situation qui pousse l'ARS à faire appel à l'engagement volontaire.

Depuis le 20 mars dernier, toute personne travaillant ou ayant travaillé dans le domaine de la santé peut donc s'inscrire sur la plateforme renforts-covid.fr pour venir en soutien des équipes dites « en première ligne ». Grâce à l'application mobile Medgo, les établissements de santé et médicaux sociaux peuvent exprimer leurs besoins et avoir accès à leurs profils pour les mobiliser en renfort.

Les développeurs de cette interface ont fait tout leur possible pour réaliser l'application, qui a été finalisée un temps jugé record par l'ARS (quatre jours). Pour pouvoir l'utiliser, les établissements de santé ou médicaux-sociaux doivent créer un compte et préciser leurs besoins urgents en professionnels. Les personnes volontaires pourront enregistrer leurs compétences, leurs disponibilités et leur zone géographique d'intervention, pour proposer leurs services aux établissements. Elles seront ensuite notifiées par les établissements de leur territoire qui ont exprimé des besoins de renforts.

Parmi ceux qui peuvent se porter volontaires, certains sont particulièrement recherchés : médecin (urgences, médecine générale, téléconsultation, anesthésie, réanimation, soins palliatifs, gériatrie) ; infirmier (généraliste - hors gériatrie, gériatrie, réanimation/soins intensifs, soins palliatifs, urgences) ; aide-soignant (généraliste - hors gériatrie, gériatrie, réanimation/soins intensifs, soins palliatifs, urgences) ; IADE/IBODE ; assistant de régulation médicale, brancardier, conducteur ambulancier ; ASH/ESH, manipulateur radio, pharmacien, préparateur en pharmacie, chirurgien.

La plateforme est opérationnelle en Île-de-France et le modèle se déploie sur l'ensemble du territoire national. « Vous êtes étudiant, professionnel ou retraité et vos compétences répondent aux besoins des établissements de santé ? Vous pouvez soutenir les équipes soignantes ! Depuis chez soi, ou au sein d'un établissement, la mobilisation de tous sera précieuse », lance Aurélien Rousseau, directeur général de l'ARS Ile-de-France.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?