AccueilTerritoiresCollectivitéRégion : Un comité d'experts va plancher sur la gratuité des transports

Région : Un comité d'experts va plancher sur la gratuité des transports

Île-de-France Mobilités (ex-STIF) vient de nommer un comité d'experts pour évaluer la faisabilité de la gratuité des transports.
Région : Un comité d'experts va plancher sur la gratuité des transports
© DR

TerritoiresCollectivité Publié le ,

Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France et d'Île-de-France Mobilités, l'autorité organisatrice des transports en Île-de-France, a présenté dernièrement le comité d'experts indépendants (spécialistes des transports, représentants des usagers, économistes et élus) qui sera chargé de plancher sur la question de la gratuité des transports en commun et au-delà de leur mode de financement et de la politique de tarification.

Ce comité de dix membres présidé par Jacques Rapoport, ancien président de SNCF Réseau, mènera cette réflexion « sans parti pris », a souligné Valérie Pécresse en recueillant notamment les contributions des huit départements franciliens et des collectivités locales concernées. L'étude s'intéressera à l'ensemble des Franciliens afin d'éviter toute discrimination entre les usagers.

Selon la Région, les conclusions de l'étude menée devront tenir compte des besoins de financement actuellement indispensables à la modernisation du réseau de transports en commun francilien mis en œuvre depuis 2016 par l'exécutif régional. « La gratuité ne doit pas avoir pour effet d'amoindrir les recettes d'Île-de-France Mobilités afin de ne pas condamner les transports à l'obsolescence et à la saturation généralisée », prévient Valérie Pécresse.

La Région rappelle que les recettes tarifaires des transports en commun perçues des usagers représentent près de 3 milliards d'euros par an, soit environ 30 % des coûts annuels de fonctionnement des transports en Île-de-France, qui sont de l'ordre de 10 milliards d'euros par an. « L'amélioration de la qualité de service pour tous les usagers ne peut évidemment pas faire l'économie de ces 3 milliards d'euros », précise la Région. Le rapport de cette étude devrait être remis fin septembre 2018.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 30 avril 2022

Journal du30 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?