AccueilTerritoiresInfos régionRéau : mise en service d’une station multi-énergies unique en Île-de-France
Énergie

Réau : mise en service d’une station multi-énergies unique en Île-de-France

Une station multi-énergies a été inaugurée le 4 janvier à Réau. Ce projet a été initié par l’EPA Sénart en partenariat avec SIGEIF Mobilités et ENGIE Solutions.
La station multi-énergies de Réau a été mise en service le 4 janvier.
© DR - La station multi-énergies de Réau a été mise en service le 4 janvier.

TerritoiresInfos région Publié le ,

Avec deux énergies distribuées issues du gaz naturel véhicule (GNV), la nouvelle station de Réau favorise la migration vers des flottes de véhicules plus vertueux des acteurs de la chaîne logistique implantée dans le parc de l’A5-Sénart. 100 % bio et renouvelable, le gaz naturel comprimé (GNC) sera issu, en priorité, des méthaniseurs franciliens et principalement seine-et-marnais.

Dès la phase de conception, l’Etablissement public de Sénart a réservé 5 000 m2 à l’entrée du parc de l’A5-Sénart pour favoriser l’implantation d’un équipement permettant aux transporteurs d’accéder à une offre de carburants durables à l’état liquide (GNL) ou comprimé (GNC) 100 % bio. À l’avenir, la station proposera un approvisionnement complémentaire en azote liquide dédié aux camions frigorifiques.

Intégrée dans le parc de l’A5-Sénart, dont 40 % sont occupés par des espaces aménagés, cette station est désormais au service des entreprises présentes sur le site. L’utilisation du GNL garantit une baisse d’émissions de CO₂ de 20 % par rapport au diesel et de 80 % pour lebio/GNV issu des déchets organiques. Elle permettra aussi la réduction de 50 % des nuisances sonores générées par les véhicules et sans aucune émission de particules fines.

« Un projet vertueux »

Assurant une autonomie très importante en raison de sa forte densité énergétique, le GNL est particulièrement approprié pour le transport de marchandises sur de longues distances. Le bio gaz naturel comprimé (bio-GNC), distribué par la station, est en partie produit par le méthaniseur Sénart Bioénergie situé à Réau et construit par des agriculteurs seine-et-marnais. Ils l’alimenteront grâce à leurs déchets verts en partenariat avec ENGIE Entreprises & Collectivités. Le complément proviendra de méthaniseurs situés en Seine-et-Marne ou dans d’autres territoires franciliens.

Cette station permettra aux véhicules lourds de bénéficier d’un avitaillement permanent et d’accéder auxzones à faibles émissions(ZFE) en plein essor actuellement grâce à leur classification environnementale Crit’Air 1.

« Nous sommes ravis de voir aboutir ce projet vertueux faisant directement écho à notre parti pris pour le développement durable et équilibré du territoire de l’opération d’intérêt national de Sénart », précise Aude Debreil, directrice générale de l’EPA Sénart.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 04 février 2023

Journal du04 février 2023

Journal du 28 janvier 2023

Journal du28 janvier 2023

Journal du 21 janvier 2023

Journal du21 janvier 2023

Journal du 14 janvier 2023

Journal du14 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?