AccueilÉconomieVie des entreprisesRapidle, la start-up de Fontainebleau, rachetée par Puratos
E-Commerce

Rapidle, la start-up de Fontainebleau, rachetée par Puratos

Le leader mondial belge de services innovants en boulangerie et en pâtisserie mise sur l’entreprise bellifontaine, spécialiste du e-commerce de proximité.
Rapidle, la start-up de Fontainebleau, rachetée par Puratos
© DR

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

Puratos a décidé d’enrichir son offre en France. Pour cela, le fabricant international d’ingrédients pour les secteurs de la boulangerie, de la pâtisserie et du chocolat vient de racheter Rapidle, la jeune pousse de Fontainebleau, créée en 2015. Puratos souhaite la fusionner avec Bakeronline, une start-up belge déjà acquise il y a quatre ans et présente dans le même secteur économique que Rapidle. Le groupe belge, fondé en 1919 et présent dans 100 pays, accélère ainsi son développement.

Cette nouvelle opération va lui permettre, en effet, de soutenir encore plus efficacement la transformation numérique de ses clients. Elle doit aussi constituer une réponse à la demande croissante des commerces de proximité en matière de digitalisation et de visibilité, pour accroître leur chiffre d’affaires tout en développant le marché français de Bakeronline. L’objectif commun de Puratos, Rapidle et Bakeronline est de passer de 750 à 5 000 artisans en France, d’ici 2025.

Co-fondée par Steeve Broutin et Yann Browaeys, Rapidle est devenue, en l’espace de sept ans, le leader du marché français des solutions de “Food & Collect”. La start-up bellifontaine accompagne les artisans locaux dans leur digitalisation, en leur fournissant des solutions e-commerce personnalisées (boutique en ligne, site web et application mobile). « Je suis très heureux de ce rachat. Il va permettre à Rapidle de continuer à se développer et à innover pour le bien de ses clients actuels et futurs », affirme Steeve Broutin.

La digitalisation des artisans est devenue un enjeu majeur de leur développement. Aujourd’hui, 100 % des entreprises sont convaincues qu’il est indispensable d’être présent en ligne. La crise sanitaire a provoqué une véritable prise de conscience chez les artisans de l’importance de leur transformation numérique rapide et a accéléré leur besoin de digitalisation. Mais cette nécessité les a aussi confrontés à de nombreux freins (budget, technique et disponibilité), alors que l’investissement en temps consacré à la digitalisation conditionne fortement le développement du chiffre d’affaires.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 04 février 2023

Journal du04 février 2023

Journal du 28 janvier 2023

Journal du28 janvier 2023

Journal du 21 janvier 2023

Journal du21 janvier 2023

Journal du 14 janvier 2023

Journal du14 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?