AccueilÉconomieVie des entreprisesRaffinerie de Grandspuits : les grévistes réunis devant le siège de Total

Raffinerie de Grandspuits : les grévistes réunis devant le siège de Total

Une centaine de salariés grévistes de la raffinerie de Grandpuits se sont réunis le 26 janvier devant le siège de Total à la Défense(Hauts-de-Seine).
Raffinerie de Grandspuits : les grévistes réunis devant le siège de Total
© Adobe Stock

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

Les raffineurs sont en grève depuis le 4 janvier contre le projet de reconversion du site, qui prévoit de cesser le raffinage fin 2023 pour laisser la place à la production de biocarburants et de bioplastiques et à l'exploitation de deux centrales solaires photovoltaïques.

Cette reconversion va entraîner, selon la CGT, « des suppressions d'emplois, notamment chez les sous-traitants », tandis que le groupe affirme « s'engager à accompagner chaque entreprise concernée par l'évolution du site ». Le Comité social et économique centrale (CSEC) de Total, qui se tenait ce 26 janvier, devait étudier un rapport d'expertise sur ce plan de reconversion.

Des soutiens des grévistes ont aspergé l'une des entrées du siège de Total de peinture verte pour repeindre physiquement la tour Total. Une banderole a été également déployée sur laquelle était écrit « Derrière le PSE de Total, 700 familles menacées ». Une nouvelle assemblée générale était organisée le 27 janvier pour décider de la suite à donner au mouvement de grève.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?