AccueilCollectivité“Promenade commerciale” : Serris va revoir ses plans

“Promenade commerciale” : Serris va revoir ses plans

Ce projet était prévu dans la zone d'activités concertée des Gassets, mais la crise sanitaire contraint la Ville à réétudier sa faisabilité.
“Promenade commerciale” : Serris va revoir ses plans
© EpaMarne EpaFrance

TerritoiresCollectivité Publié le ,

Commerces, espaces de loisirs, de tourisme, restaurants et même résidence étudiante : cet ambitieux programme de développement économique, initié en 2019 par la municipalité de Serris, est aujourd'hui au point mort. C'est une “promenade commerciale”, véritable lieu de vie et d'animations à ciel ouvert, qu'avait imaginé, à l'époque, le maire, Philippe Descrouets, devenu, depuis, président de l'Agglomération Val d'Europe. Implantée au sein de la ZAC des Gassets, elle devait s'étendre sur 105 000 m2 entre le Grand hôpital de l'Est francilien (GHEF) de Jossigny et le centre commercial Val d'Europe, en bordure du lac des Gassets, l'étang artificiel. Le projet avait même été baptisé “Happy Factory” et la livraison du chantier était envisagée avant 2026.

Mais la “coronacrise” en a décidé autrement. Ce projet initial va devoir, en effet, être repensé dans ses grandes lignes. Une remise à plat provoquée par la municipalité elle-même, qui a tenu compte de l'impact de la crise sanitaire et des nouveaux besoins de consommation qu'elle a engendrés.

Le risque d'entrer en concurrence frontale avec les deux pôles commerciaux historiques du territoire (le centre commercial Val d'Europe et la Vallée Village), eux aussi touchés par les conséquences de la pandémie, est devenu également un sujet de réflexion. C'est donc bien à un nouveau concept et à une offre complémentaire auxquels vont désormais devoir s'atteler les acteurs de ce projet.

Si, pour l'heure, il n'est pas question de l'abandonner, une nouvelle réflexion s'impose et quelques réajustements devront être apportés avant toute prise de décision. Ceux-ci vont notamment concerner certains axes routiers appelés à être réaménagés comme la D 345 et le rond-point permettant d'accéder au centre commercial Val d'Europe. La première devra être doublée et le second élargi.

Considérée comme une Opération d'intérêt national (OIN) et véritable locomotive au sein du territoire valeuropéen, la commune de Serris a toujours vocation à poursuivre son développement urbain et économique au cours des prochaines années (228 000 m2 de surface exploitable). Cela passera forcément par la poursuite de l'implantation d'entreprises et de commerces avec, à la clé, la création de milliers d'emplois à l'horizon 2026. Jusqu'à preuve du contraire, la ZAC des Gassets fait toujours partie de ce plan.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?