AccueilTerritoiresInfos régionCasier pilote Seine Bassée : le chantier est ouvert
Environnement

Casier pilote Seine Bassée : le chantier est ouvert

Les travaux d’aménagement du casier pilote de Seine Bassée, programmé pour contenir la crue de la Seine, ont été lancés officiellement le 13 octobre à Châtenay-sur-Seine.
Christophe Béchu, le ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, a lancé officiellement le chantier du futur casier pilote de la Seine Bassée. (DR)
© DR - Christophe Béchu, le ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, a lancé officiellement le chantier du futur casier pilote de la Seine Bassée. (DR)

TerritoiresInfos région Publié le ,

La date du 13 octobre n’a pas été choisie par hasard. Elle célébrait, en effet, la journée mondiale de prévention du risque de catastrophe. Une belle occasion pour l’établissement public territorial de bassin (EPTB) Seine Grands Lacs de mettre en avant le casier pilote de la Seine Bassée, dont les travaux d’aménagement ont été lancés ce jour-là à Châtenay-sur-Seine.

L’une des missions de l’EPTB Seine Grands Lacs, présidé par Patrick Ollier (également président de la Métropole du Grand Paris), est de prévenir les risques d’inondation, enjeu majeur pour les populations. D’où ce projet de construction d’un casier destiné à retenir les eaux de la Seine (ou celles de l’Yonne) en cas d’inondations. Avec une capacité de stockage de 10 millions de m3 d’eau, cet ouvrage de huit kilomètres de long aura pour effet de diminuer la hauteur d’eau des crues de la Seine de 15 centimètres. Ce projet, d’un montant de 114 millions d’euros, est financé par le ministère de la Transition écologique à hauteur de 50 %, par la Métropole du Grand Paris (30 %) et par l’EPTB Seine Grands Lacs (20 %). Quant à la participation de la région Île-de-France, elle s’élève à 1, 3 millions d’euros via le fonds européen de développement régional (FEDER).

Fin du chantier en 2024

Les travaux ont été lancés officiellement par Patrick Ollier. Etaient également présents Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, Marc Guillaume, préfet d’Île-de-France, Stéphanie Banos, maire de Châtenay-sur-Seine, Roger Denormandie, président de la Communauté de communes Bassée-Montois, Sandrine Sosinski, maire (LR) de Donnemarie-Dontilly et conseillère départementale du canton de Provins, et James Chéron, maire (UDI) de Montereau-Fault-Yonne et vice-président de la région Île-de-France. Au total, près de 200 personnes ont assisté à ce baptême du feu.

La fin de ce chantier est prévue pour 2024. S’étendant sur 360 hectares, le casier pilote de Seine Bassée permettra aux visiteurs d’évoluer dans un paysage restauré grâce à une démarche environnementale ambitieuse.

À lire aussi I www.lemoniteur77.com/prevention-des-inondations-c-est-parti-pour-le-casier-pilote-de-la-bassee-6019.html

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

Journal du 05 novembre 2022

Journal du05 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?