AccueilTerritoiresInfos régionPriorité à la modernisation du réseau routier
Mobilité

Priorité à la modernisation du réseau routier

Financées par le Département, plusieurs opérations de rénovation sont programmées cette année.
Priorité à la modernisation du réseau routier
© Adobe Stock

TerritoiresInfos région Publié le ,

En 2022, ce sont 89 millions d’euros qui vont être investis pour assurer l’entretien des 4 321 km de routes départementales et de leurs dépendances (pistes cyclables et liaisons douces). Ce budget, le plus important depuis 2015 (45,8 millions de budget cette année-là), démontre que les infrastructures routières sont une des grandes priorités de la nouvelle majorité départementale.

Cette année, ce sont environ 250 km de routes qui devraient être réhabilités. Comme l’an passé avec la rénovation “écologique” de la RD96, ce type de rénovation va se poursuivre, afin de développer le concept de “routes durables”. Tout d’abord avec l’utilisation d’enrobés basse température (entre 60 et 135 degrés), un procédé qui permet de diminuer de 25 % à 45 % la consommation d’énergie en matière de production de ces enrobés et de réduire aussi l’émission de gaz polluants. Ensuite, avec le recyclage des agrégats. Le but est de réaliser des économies en ressources naturelles (moins de déchets produits, d’éléments de carrière utilisés et de camions sur les routes). Le Département souhaite ainsi intégrer 30 % d’agrégats pour chaque chantier de réhabilitation. À l’image de la RD96, ces expérimentations devraient donc se poursuivre.

Le Département va également s’atteler à une autre tâche : la rénovation d’ouvrages d’art et plus particulièrement des ponts. La plupart d’entre eux ont été construits avant ou juste après la Seconde Guerre mondiale et nécessitent un sérieux entretien. Le budget alloué pour cette opération va ainsi doubler par rapport à celui de 2020
(11 millions d’euros contre 5 millions d’euros). Les travaux ciblent notamment le pont de Freyssinet à Annet-sur-Marne (RD45) et le viaduc de Moret (RD606). Les ponts d’Esbly, d’Ussy et de Changis figurent également sur la liste. On peut aussi ajouter le renforcement des berges à La Tombe, l’entretien des murs anti-bruit à Lagny-sur-Marne (RD934) et à Pamfou (RD40), ainsi que le traitement de 1 500 à 2 000 panneaux de signalisation dits “illisibles”.

Le Département va donc poursuivre sa mobilisation en 2022, afin d’assurer la sécurité des usagers, la pérennité du patrimoine routier et l’adaptation du réseau aux déplacements actuels et futurs. A noter, enfin, que 4 millions d’euros vont être investis pour le renouvellement d’une partie du matériel des cinq centres routiers départementaux.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 mai 2022

Journal du28 mai 2022

Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?