AccueilActualitéSociétéPrésidentielle : les maires des quartiers populaires interpellent les candidats
Politique

Présidentielle : les maires des quartiers populaires interpellent les candidats

L’Association des maires d’Île-de-France entend relancer le débat sur les banlieues à travers la signature de cette tribune.
Présidentielle : les maires des quartiers populaires interpellent les candidats
© Adobe Stock

ActualitéSociété Publié le ,

Ce sont 106 maires franciliens, dont 14 édiles seine-et-marnais*, qui ont participé à cet appel. Extraits.

« Dans le débat politique et médiatique actuel, les banlieues sont très souvent considérées comme des “problèmes”. Le constat vis-à-vis de leurs habitants est tantôt sévère, tantôt misérabiliste. Mais il y a dans les villes populaires de l’énergie citoyenne, de la jeunesse, de la solidarité, de la générosité, du courage et aussi un sens de la responsabilité pour relever les défis écologiques, sociaux et démocratiques auxquels notre pays est confronté.

Agir avec les quartiers populaires demande de la constance. Investir plus là où il y a le plus de besoins est une bonne orientation qui a besoin de s’inscrire dans le temps. Les Cités éducatives, parce qu’elles ont permis la coopération de tous les acteurs concernés, sont une réussite qu’il faut conserver. Le soutien à l’équipement numérique est également indispensable pour la continuité pédagogique

Agir avec les quartiers populaires demande la simplification des démarches administratives. Les appels à projets renforcent les disparités entre villes en capacité à répondre aux projets et villes avec peu de moyens. L’État doit trouver la souplesse nécessaire pour soutenir les actions permettant de lutter contre les fractures territoriales, sociales et culturelles.

Agir avec les quartiers populaires, c’est valoriser leurs nombreux potentiels. La jeunesse des quartiers est un formidable atout et constitue un vrai levier de création de richesses. Les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 forment une réelle opportunité pour développer la pratique sportive de l’ensemble des habitants.

Agir avec les quartiers populaires, c’est agir pour une vraie mobilisation politique. Nous savons à quel point l’équilibre est précaire au vu de la situation d’extrême fragilité dans laquelle se trouvent parfois nos habitants. C’est pourquoi l’existence d’un filet de sécurité est indispensable.

Nous, élus et acteurs de terrain, demandons aux candidates et candidats à la présidence de la République française d’exprimer clairement leurs propositions qui permettront d’améliorer l’avenir des habitants des quartiers populaires. »

*Gilles Battail (Dammarie-les-Lys), François Bouchart (Roissy-en-Brie), James Chéron (Montereau), Jean-François Copé (Meaux), Yann Dubosc (Bussy-Saint-Georges), Guy Geoffroy (Combs-la-Ville), Valérie Lacroute (Nemours), Guillaume Le Lay-Felzine (Torcy), Marie-Line Pichery (Savigny-le-Temple), Brice Rabaste (Chelles), Christian Robache (Montévrain), Maud Tallet (Champs-sur-Marne), Mathieu Viskovic (Noisiel), Sinclair Vouriot (Saint-Thibault-des-Vignes).

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 décembre 2022

Journal du03 décembre 2022

Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?