Fermer la publicité
Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

Port Parallèle, la coopérative qui concilie entrepreneuriat et salariat

le - - Territoires - Collectivité

Port Parallèle, la coopérative qui concilie entrepreneuriat et salariat
@ DR

Successeure de Rurban Coop, cette Coopérative d'activités et d'emploi (CAE) a désormais son antenne sur le territoire de Melun Val de Seine. Son ambition est de valoriser et de pérenniser le statut original d'entrepreneur-salarié.

Porteur de projets, Port Parallèle est une structure faite pour vous. Plus qu'un simple incubateur, cette PME collaborative s'inscrit dans le champ de l'économie sociale et solidaire grâce à son agrément Entreprise solidaire d'utilité sociale (ESUS). Créée en 2007 et déjà implantée en Île-de-France (Paris, Cergy, Garges et Aulnay), Port Parallèle est désormais présente en Seine-et-Marne avec des permanences assurées au H Center, le centre d'affaires de La Rochette.

Sa vocation est d'accompagner des apprentis-entrepreneurs dans la création et le développement de leurs activités en pleine autonomie. Ses avantages ? Une protection sociale de haut niveau couvrant les périodes non travaillées, un soutien individualisé et la force de son réseau. Sa spécificité ? Offrir un CDI à ces entrepreneurs-salariés avec des premiers revenus éventuellement cumulables (allocation chômage, RSA ou autre emploi à temps partiel).

Aujourd'hui, Port Parallèle rassemble une communauté de plus de 200 entrepreneurs représentant une quinzaine de champs d'expertises professionnelles. Pour bénéficier de ses services, il faut passer par trois phases (démarrage, consolidation et développement). Après l'évaluation du projet porté, l'entrepreneur signe une convention qui va lui permettre de commencer à facturer ses clients. Dès qu'un certain niveau de facturation est atteint, un CDI est signé avec une rémunération révisable selon le chiffre d'affaires généré. À chaque phase, une offre spécifique de suivi est proposée (formations, bourses d'échange, site pour la communauté, outil de gestion sociale et comptable…).

« Nous souhaitons être une rampe de lancement pour le développement d'une économie humaine, déclare-t-on au sein de Port Parallèle. On est sur des activités très diverses. Nos sociétaires peuvent aussi monter des groupes de travail thématiques. »

Afin d'assurer le financement de ce modèle mutualisé, Port Parallèle prélève une contribution variant de 8 à 10 % de la marge brute générée par l'activité. Enfin, suite à la loi Hamon de 2014 régissant l'économie sociale et solidaire et afin de favoriser l'exercice du sociétariat par ses membres, Port Parallèle a mis en place un système de mentorat. Celui-ci permet à des sociétaires déjà en poste de partager leur expérience avec des entrepreneurs désireux de participer à la gouvernance de la coopérative. Un modèle gagnant-gagnant.




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer